Dassault Aviation a présenté aujourd’hui officiellement le très attendu Falcon 5X, qui établit une nouvelle référence sur le marché des jets d’affaires à large cabine et long rayon d’action.

Dévoilé sur le site de Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac, devant une assistance composée de 400 clients, opérateurs, partenaires industriels, représentants des autorités de certification et élus locaux, le 5X offrira la cabine la plus large du marché. Son autonomie de 5 200 nm (9 630 km) lui permettra de relier sans escale la plupart des « paires » de villes les plus fréquentées de la planète. 

2 juin 2015, Bordeaux-Mérignac. Présentation officielle du Falcon 5X par Dassault Aviation à ses clients et partenaires.

Ce nouveau biréacteur sera plus éco-efficient que n’importe quel autre jet d’affaires de sa catégorie et offrira une vitesse d’approche de seulement 105 kts – semblable à celle des avions à turbopropulseurs – et donc la possibilité, pour les opérateurs de jets d’affaires, de desservir un plus grand nombre d’aéroports.

Annoncé à Las Vegas en octobre 2013 à l’occasion de la convention annuelle de la National Business Aviation Association (NBAA), le Falcon 5X est équipé d’une toute nouvelle aile ultra efficiente, d’un système de commandes de vol numériques dérivé de l’avion de combat Rafale, et du tout nouveau moteur Silvercrest de Snecma, dont le rendement carburant sera près de 15 % supérieur à celui de n’importe quel autre moteur de sa catégorie de puissance.

Ses autres particularités incluent un cockpit redessiné, doté du système avionique primé EASy de troisième génération, ainsi que des systèmes sophistiqués d’autodiagnostic de l’avion et des moteurs.

Falcon 5X - Cockpit EASy interacif nouvelle génération - DR © Dassault Aviation

Falcon 5X – Cockpit EASy interacif nouvelle génération – DR © Dassault Aviation

« Le Falcon 5X a été conçu pour répondre à la demande des opérateurs en faveur d’un avion capable de parcourir 5 000 nm en offrant plus d’espace et de confort aux passagers que les jets actuels à large cabine, tout en combinant les qualités de vol, les performances à basse vitesse et les économies d’exploitation qui font la réputation des Falcon », a déclaré Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation. « Compte tenu du vif enthousiasme des clients à l’égard de ce nouvel avion, nous nous attendons à ce qu’il devienne très vite aussi populaire que le 7X, le modèle le plus rapidement vendu de la gamme Falcon ».

Falcon 5X – Distance maximale franchissable : 5 200 nm / 9 630 km avec 8 passagers et 3 membres d’équipage à Mach .80

L’assemblage final et les essais du Falcon 5X se déroulent sur le site bordelais de Mérignac qui, depuis son ouverture en 1949, a vu plus de 8 000 avions Dassault civils et militaires sortir de chaîne, dont 2 300 Falcon.

Essais au sol avancés

La mise sous tension et le début des essais systèmes au sol du premier 5X sont intervenus à l’automne dernier. Un deuxième exemplaire de développement est venu le rejoindre en début d’année.

Les tests sur le banc de simulation global, qui réplique les principaux systèmes de l’avion, se trouvent à un stade avancé et la campagne d’essais statiques et de fatigue a débuté sur une cellule dédiée. Les essais du moteur Silvercrest du Falcon 5X progressent également à bon rythme, à la fois au sol et sur le banc d’essai volant de Snecma.

Le vol inaugural de l’avion devrait se dérouler d’ici la fin de l’été.

A propos de Dassault Aviation

Dassault Aviation est l’un des leaders aéronautiques mondiaux, présent dans plus de 90 pays sur les cinq continents. Dassault Aviation produit l’avion de combat Rafale et la gamme complète d’avions d’affaires Falcon. Le groupe emploie plus de 11 000 salariés et possède des usines d’assemblage et de production en France et aux Etats-Unis, ainsi que des installations de service/support à travers le monde. Depuis la sortie du premier Falcon 20 en 1963, plus de 2 300 Falcon ont été livrés. Dassault propose une famille de six jets d’affaires qui s’étend du Falcon 2000S, biréacteur à large cabine de 3 350 nm (6 200 km) d’autonomie, au nouveau vaisseau-amiral Falcon 8X, un triréacteur à un ultra long rayon d’action (6 450 nm / 11 945 km).

///

Visuel de fond de pages : © Dassault Aviation

Laisser un commentaire