Pour la saison estivale 2016, Vueling propose 10 nouvelles routes au départ de Roissy-Charles de Gaulle, Orly, Bordeaux et Nantes, en plus destinations déjà desservies par la compagnie depuis et vers 12 aéroports en France. Au total, plus de 4,7 millions de sièges seront disponibles d’avril à octobre 2016 sur l’ensemble des lignes grâce à l’ouverture, en mai prochain, de la nouvelle base à l’aéroport Roissy CDG.

La compagnie à bas coûts, filiale du groupe IAG, souhaite renforcer sa présence de manière significative en région parisienne et poursuivre sa croissance dans tout l’Hexagone. Ainsi, la compagnie proposera aux passagers français 67 destinations parmi lesquelles  l’Italie, l’Espagne, l’Autriche, le Danemark, l’Angleterre, la République Tchèque, le Maroc ou encore l’Ecosse.

A partir de mai 2016, Vueling sera donc basée de façon permanente à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. La compagnie y exploitera deux Airbus A320 de 180 places chacun, et y proposera près de 1 million de sièges cet été. Cette nouvelle base permettra à Vueling de proposer 10 nouvelles destinations, au départ du plus important aéroport français, mais aussi d’augmenter la fréquence de ses vols sur les routes les plus prisées en conservant sa base d’Orly.

Ces 2 bases françaises viennent compléter l’offre proposée par les 2 hubs de la compagnie : Barcelone-El Prat et Rome Fiumicino et permettent de multiplier les combinaisons de destinations au départ des villes où la compagnie est présente : Paris, Brest, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Rennes, Toulouse, Lille et Bastia. Vueling propose aussi à la vente les vols d ́autres compagnies via des accords de partage de codes avec de nombreuses compagnies traditionnelles comme American Airlines, Qatar Airlines, British Airways et Iberia.

©Vueling

/// Roissy Charles de Gaulle et Orly

Pour la première fois, Vueling desservira les aéroports de Copenhague, Londres-Gatwick, Naples, Prague, Santander, Venise et Vienne depuis sa nouvelle base de Roissy-Charles de Gaulle. Ainsi pour la saison estivale 2016 au départ de Roissy, plus de 295.900 nouveaux sièges, vers 15 destinations, seront mis en vente sur un total de 936 800 sièges disponibles cet été depuis la France.

Trois vols, initialement opérés depuis Orly, seront également transférés vers le 2ème aéroport européen : Bari, Fuerteventura et Tanger.

Depuis l’aéroport d’Orly, où Vueling est présent depuis 2004, la compagnie proposera un nouveau vol vers Edimbourg, 20ème destination Vueling opérée depuis cet aéroport. Au total, plus de 2 500 000 sièges seront mis en vente depuis Orly pour l’été 2016, soit une hausse de 19% comparé à l’été 2015.

/// Marseille et Nantes

Pour la première fois Vueling propose aux Marseillais de s’envoler vers Malaga, une nouvelle ligne qui portera à 4 le nombre de dessertes opérées par la compagnie depuis la cité Phocéenne après Barcelone, Rome et Palma de Majorque. Au total, plus de 164 000 sièges seront disponibles depuis l’aéroport de Marseille Provence.

La 6ème desserte opérée depuis l’aéroport de Nantes Atlantique sera Alicante, qui s’ajoute à Malaga, Barcelone, Rome, Palma de Majorque et Séville. Au total, la compagnie proposera à la vente 243 000 sièges depuis l’aéroport de Nantes Atlantique.

/// Recruter pour soutenir la croissance

Au coeur de l’été, en période de pointe, plus de 135 vols décolleront quotidiennement depuis la France, dont 100 depuis Orly et Roissy- Charles de Gaulle. Pour soutenir la forte expansion de son activité dans l’hexagone, Vueling a organisé fin 2015 deux journées « Open Days » pour satisfaire des postes de pilotes, co-pilotes, stewards et hôtesses de l’air.

La compagnie possède aujourd’hui une large flotte de plus de 100 avions Airbus (5 A319-100, 91 A320-200, 4 A321-200), mais aussi 23 bases opérationnelles et deux hubs. Pour accompagner son développement rapide en Europe, elle envisageait fin septembre de procéder au recrutement de 200 à 400 personnels navigant appelés à travailler sur différentes bases Vueling en Europe.

///

Visuel : EC-JTQ par ERIC SALARD sous (CC BY-SA 2.0) et Vueling

Laisser un commentaire