Bonne nouvelle pour les voyageurs et pour les organisateurs de l’Euro 2016, puisque les syndicats de pilotes d’Air France, SNPL, Spaf et Alter, ont décidé mardi soir de lever le préavis de grève initialement prévu du 24 au 27 juin.

Airbus A321 Air France et Boeing 737 Transavia - ORY - AAF_Aviation

Ce rebondissement intervient suite à la proposition du futur PDG d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, de suspendre immédiatement l’application du plan Transform en échange d’une trêve social. Le futur PDG avait en effet demandé en contre partie à ce que les syndicats s’engagent à ne pas lancer de nouveaux mouvements de grèves jusqu’en novembre 2016. Une trêve sociale de quatre mois bienvenue pour Jean-Marc Janaillac qui pourra ainsi prendre ses fonctions dans un climat plus serein, étudier la situation de l’entreprise et établir le plan stratégique dans ce même temps.

Après le marasme social qui s’est installé dans l’entreprise suite aux tentatives de passages en force de l’équipe De Juniac pour imposer un rythme de restructuration soutenue, cette proposition apparait comme un coin de ciel bleu pour les salariés d’Air France. Les arguments de M. Janaillac, dans sa volonté de désamorcer la crise et de rétablir le dialogue social en repartant de zéro ont, semble t’il, convaincu les syndicats de pilotes de laisser une chance à celui qui à redresser l’entreprise Transdev, l’un des leaders mondiaux des transports publics.

AAF /// END

///

Laisser un commentaire