Immatriculé F-HHAV, le premier A350-900 de la compagnie française Air Caraïbes a effectué aujourd’hui mercredi 8 février 2017 son premier vol à Toulouse-Blagnac. L’appareil qui porte fièrement les couleurs de la compagnie s’est envolé en début d’après-midi pour un premier vol d’essai d’environ quatre heures. L’appareil a effectué hier en fin de journée les tests moteurs et notamment fait un test d’interruption de décollage ou RTO. L’A350 Air Caraïbes devrait quitter le nid d’Airbus pour rejoindre sa base de Paris Orly Sud le 28 février et effectuer un survol de la Métropole le 1er mars.

Air Caraïbes sera la première compagnie aérienne française régulière à exploiter l’un des derniers nés du constructeur européen Airbus et à offrir à ses passagers une nouvelle expérience de voyage. Le premier A350-900 de la compagnie est configuré en tri-classes et peut embarquer jusqu’à 389 passagers dans des conditions de confort remarquables sur ses trois classes de services : 18 passagers en Affaires [Madras] équipée de sièges « Full Flat », 45 passagers en Premium Economy [Caraïbes] et 326 passagers en Économique [Soleil].

/// Dès le 2 mars 2017 dans le ciel caribéen

Le 2 mars, F-HHAV débutera son service commercial par un premier vol transatlantique au départ de Paris Orly à destination de Pointe-à-Pitre. Le 3 mars, l’A350 partira à la découverte des Caraïbes en volant de la Guadeloupe vers la Martinique d’où il opérera le jour même son premier vol commercial à destination de Paris.

/// Quatre A350 dans la flotte d’ici 2022

Air Caraïbes entend renforcer sa position de spécialiste des Caraïbes et doper sa croissance avec l’appareil le plus performant du moment sur les lignes long-courriers. Dès la fin du mois de mars 2017, un second A350-900 intégrera la flotte de la compagnie. Tous deux positionnés sur le cœur du réseau Paris-Orly<>Antilles, les destinations Fort-de-France et Pointe-à-Pitre bénéficieront ainsi de 7% de capacité additionnelle. Les deux appareils d’Air Caraïbes font parti d’une première vague de livraison dans le cadre d’une commande totale de quatre Airbus A350 XWB, dont les livraisons s’étaleront entre 2017 et 2022.

AAF /// END

///

visuels :  Clément Alloing

Slider

Laisser un commentaire