La mutation de l’Aéroport Montpellier Méditerranée (AMM) est en marche. Emmanuel Brehmer, son nouveau Président, soumettra d’ici peu un projet industriel aux représentants de l’Etat et des collectivités qui siègent au sein du Conseil de Surveillance. Ce plan stratégique, qui couvrira la période 2016/2020, vise un développement à la fois audacieux et raisonné. Une ambition décisive pour Montpellier, son aire urbaine et sa région…

Ainsi, avant même l’adoption de cette feuille de route quinquennale, la mue du premier aéroport de l’actuel Languedoc-Roussillon a démarré. Dès sa prise de fonction au printemps dernier, Emmanuel Brehmer avait indiqué que l’une de ses priorités était de renforcer les liens entre l’aéroport et le monde économique. Dans la foulée, Bertin Nahum, PDG et fondateur de Medtech, société spécialisée en robotique chirurgicale, avait accepté de présider un groupe de travail dédié aux attentes des entreprises.

La motivation de Bertin Nahum est claire : «Sans un aéroport compétitif, nous empêcherions nos entreprises de rester et dissuaderions de nouvelles entreprises de s’implanter ici. Nous, chefs d’entreprise, devons aider les acteurs publics à prendre en compte cette donnée fondamentale et accompagner notre plateforme aéroportuaire pour qu’elle devienne business friendly. Nous avons énormément à y gagner, d’autant que l’AMM présente des avantages dont aucun autre aéroport ne dispose, ni même aucun autre mode de transport. En premier lieu, il y a son incroyable proximité avec le centre, et donc sa fabuleuse accessibilité ».

Depuis lundi dernier, cette commission « entreprises » de l’AMM a été élargie à des chefs d’entreprise engagés dans l’animation de réseaux économiques. Ensemble et s’appuyant sur leurs réseaux respectifs, ils vont inviter les cadres et dirigeants d’entreprise du Grand Montpellier à s’impliquer pour faire évoluer et grandir l’AMM.

/// Objectifs concrets et réalisation rapide

Les objectifs que se fixe la coimmision sont concrets et leur réalisation est voulue rapide : ouverture d’un salon d’affaire performant et chaleureux, mise sur pied de nouveaux services aux chefs d’entreprise (parkings, sécurité…), réflexion sur les destinations domestiques et internationales, création d’applications nouvelles dont l’aéroport sera le terrain d’expérimentation, etc. Le tout étant co-élaboré avec les principaux intéressés.

Quand un aéroport « business friendly » rencontre des entreprises « airport friendly » ils rêvent bien entendu de s’envoler ensemble vers les plus hauts sommets.

///

Visuels : ©Aéroport Montpellier Méditerranée (AMM)

Laisser un commentaire