La compagnie Air Tahiti vient de mandater la société de leasing Falko Regional Aircraft, basée au Royaume-Uni, pour mettre sur le marché de l’occasion six avions dans le cadre de son programme de renouvellement de la flotte ATR.

©ATR

Les appareils ATR en question (numéro de série 719, 731, 751, 806, 829 et 862) sont agés de 6 à 11 ans et ont été exploités neufs par la compagnie. Ils seront disponibles à l’exploitation à partir du quatrième trimestre 2015. « Nous avons choisi de travailler avec Falko sur ce projet, car nous pensons qu’en combinant nos ressources et l’expérience dans ce segment de marché, nous pouvons placer avec succès ces appareils dans les meilleures conditions commerciales possibles » a commenté Francis Pierre, directeur technique d’Air Tahiti.

/// Les capacités ATR prisées par Air Tahiti

Avec un réseau particulièrement étendu, Air Tahiti dessert 47 îles en Polynésie française sur une surface vaste comme l’Europe (5 500 000 kilomètres carrés) grâce à une flotte composée d’ATR, de Twin Otters et de Beechcrafts. Les ATR étant actuellement les seuls avions turbopropulseurs à détenir la certification « ETOPS 120 minutes » (autorisation de survoler les mers et les océans pendant 2 heures en monomoteur, en cas de panne moteur), ils constituent la solution idéale pour les activités d’Air Tahiti en Polynésie française. Cliente du constructeur toulousain depuis de nombreuses années, elle a intégré ses premiers ATR en remplacement des Fokker en janvier 1987.

Air Tahiti a déjà pris livraison de deux ATR 42-600 et d’un ATR72-600 déjà intégrés dans la flotte. Un second ATR-600 (F-ORVN Sn:1255) est quant à lui en attente sur le tarmac de Toulouse depuis le mois de juin dernier. Ces appareils de dernière génération permettrons à Air Tahiti de proposer à sa clientèle une flotte ATR 600 bénéficiant d’une nouvelle motorisation, d’une cabine repensée et d’un nouveau cockpit.

/// Les ATR-600 d’Air Tahiti

Agréable, spacieuse et silencieuse, la cabine « Armonia », dont l’espace a été optimisé, est équipée de sièges confortables, d’un éclairage d’ambiance à LED et de plus grands compartiments à bagages.

À l’instar de tous les ATR exploités par Air Tahiti, les ATR-600 font preuve d’une exceptionnelle polyvalence et peuvent s’adapter aux pistes les plus difficiles (courtes, étroites ou avec revêtement limité), permettant à la compagnie aérienne de desservir un grand nombre de destinations.

©ATR

À propos de l’ATR 72-600 :

  • Capacité de transport : 68 à 74 sièges
  • Charge de Fret : 7,2 tonnes
  • Vitesse : 480 km/h
  • Altitude de croisière : 6 000 m
  • Moteurs : Pratt & Whitney: 127 M
  • Puissance maximale au décollage : 2 750 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 23 000 kg
  • Charge maximale : 7 500 kg
  • Autonomie maximale à pleine charge : 900 miles nautiques (1 665 km)

À propos de l’ATR 42-600 :

  • Capacité de transport : 46 à 50 sièges
  • Charge de Fret : 5,2 tonnes
  • Vitesse : 520 km/h
  • Altitude de croisière : 6 000 m
  • Moteurs : Pratt & Whitney 127M
  • Puissance maximale au décollage : 2 160 chevaux par moteur
  • Poids maximal au décollage : 18 600 kg
  • Charge maximale : 5 500 kg
  • Autonomie à pleine charge : 800 miles nautiques (1 300 km)

///

Visuels : ©ATR / et Sergio Calleja – CC BY-SA 2.0

Laisser un commentaire