Plus de 45 ans après la première liaison entre Paris et New York assurée le 3 juin 1970, le Boeing 747 a effectué sont dernier vol commercial au couleur d’Air France ce lundi 11 janvier entre Mexico et Paris. L’avion, immatriculé F-GITJ, s’est posé à Paris en douceur à 14h55 heure locale sur la piste 26L de l’Aéroport Roissy Charles-de-Gaulle.

F-GITJ par ERIC SALARD sous (CC BY-SA 2.0) - https://www.flickr.com/photos/airlines470/8744972884/

Après plus de quarante ans de bon est loyaux service vers le monde entier, la compagnie, en guise de pot de départ, convie ses clients à plusieurs célébrations. L’occasion pour les passionnés de l’approcher et le saluer une dernière fois.

Le « Jumbo Jet » assurera encore deux vols hommage jeudi 14 janvier  pour faire vire aux passagers une expérience inédite autour de la France et de ses sites emblématiques.

Air France et le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget organisent également des visites du dernier Boeing 747 de la compagnie les 16 et 17 janvier 2016. Un parcours d’une heure au départ de la piste au pied de l’appareil jusqu’a la découverte du cockpit avec un pilote Air France.

/// Le 747: l’avion qui fit décoller le tourisme de masse

Dès son entrée en service dans les années soixante-dix, le Boeing 747 révolutionne le transport aérien par sa modernité et ses capacités, permettant à l’aviation de se démocratiser et d’entrer dans l’ère du tourisme de masse. Le 747-100 pouvait embarquer de 366 à 480 passagers et disposait côté Cargo de soutes pressurisées, ventilées et protégées contre l’incendie quatre fois plus vastes que celles de la précédente génération de Boeing, les 707. Ces larges soutes lui permettent le transport de quelques 122 tonnes de fret.

Parmi les premières compagnies à l’exploiter, Air France en fera le fleuron de sa flotte long-courrier : New York, Montréal, les Antilles françaises, la Réunion, l’Asie… la majorité des destinations de la compagnie seront desservies par le gros-porteur.

En cabine, Air France innove dès les années soixante-dix et fait évoluer son ADN pour servir aux mieux ses clients. Le poste de chef de cabine principal est créé pour coordonner le service et les attentions dans cet appareil qui peut transporter jusqu’à 500 passagers. La gastronomie est à l’honneur, concoctée par de grands chefs français : Paul Bocuse, Gaston Lenôtre ou encore Pierre Troisgros, tous en collaboration exclusive avec Air France. Enfin, l’harmonie de la cabine est confiée à Pierre Gautier-Delaye qui porte un soin particulier aux mousses des assises et des dossiers des fauteuils.

Aujourd’hui, cette aventure et cet ADN trouve un prolongement naturel dans les 65 Boeing 777 équipés (ou en cours d’équipement) des nouvelles cabines de voyage long-courrier de la compagnie : les suites « haute couture » en cabine La Première, un véritable cocon en plein ciel en cabine Business et de nouveaux sièges entièrement revus en Premium Economy et Economy pour un confort de voyage optimal.

 

///

Visuels : F-GITJF-GITJ par ERIC SALARD sous (CC BY-SA 2.0) et Air France

Laisser un commentaire