Le premier A321neo équipé de CFM moteurs LEAP-1A internationaux a pris son vol pour la première fois hier mardi 9 février 2016 depuis Hambourg, en Allemagne. L’appareil, immatriculé D-ABXB, était piloté par l’équipe de pilotes d’essais Martin Scheuermann et Bernardo Saez Benito Hernandez accompagnés d’une équipe d’ingénieurs en vol.

Ce premier vol a duré 5h29 est a permis aux équipes d’ingénieurs d’effectuer une série de tests sur la variation de vitesse du moteur à bas et haut régime, sur le comportement des systèmes et de valider le domaine de vol de l’avion.

L’A321neo rejoint la flotte d’essais en vol NEO et doit effectuer un programme d’essais en vol visant à valider la manœuvrabilité de l’appareil, sa performance et les systèmes embarqués. Le premier exemplaire de l’A321neo sera livré fin 2016.

/// Deux options de motorisation

Lancé le 1er décembre 2010, le programme NEO (A320 / A321 / A319) offre aux compagnies le choix entre les réacteurs Pure Power PW1100G-JM de Pratt & Whitney et les LEAP 1A de CFM International. Depuis le premier vol le 25 Septembre 2014, la campagne d’essais en vol de la famille A320neo a accumulé 1900 heures de vol réalisées sur en 640 vols.

Ce premier vol pour l’A321neo était initialement prévu avec des moteurs Pure Power de Pratt & Whitney mais s’est finalement déroulé avec les moteurs LEAP de CFM International. Cette nouvelle s’ajoute au retard de livraison de quelques semaines pour l’A320neo équipé de moteur Pratt & Whitney, dont Qatar Airways a décliné la primeur au profit de Luftansa, qu’Airbus tentait de justifier en décembre dernier en avançant des causes administratives.

©Airbus

Le moteur LEAP de CFM International, coentreprise entre la société américaine General Electric et la société motoriste française Snecma, a commencé ses essais en vol sur la variante A320neo en mai 2015 et cumule à ce jour plus de 1.000 heures de moteur sur plus de 200 vols. Le motoriste franco-américain a obtenu en novembre 2015 la certification de son moteur, délivrée simultanément par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) et par l’Administration Fédérale Américaine de l’Aviation civile (FAA).

///

Visuels : Airbus

Laisser un commentaire