Dassault Aviation présentera deux modèles de jet privé, son tri-réacteurs le Falcon 7X et le bi-réacteurs Falcon 2000LXS, lors du salon aéronautique de Singapour qui ouvre ses portes au public demain 16 dévier 2016.

L’événement de six jours coïncide cette année avec le 100e anniversaire de l’avionneur français Dassault Aviation. Le Rafale, l’avion de combat multi-rôles de Dassault dont les technologies de pointe sont en partie sur la ligne de jets d’affaires Falcon, assurera le show et prendra part aux démonstrations en vol du Singapore Airshow.

Plus d’une centaine de Falcon sont actuellement basés dans la région Asie-Pacifique, des derniers Falcon 7X et Falcon 2000LXS / S au Falcon 900LX et des modèles plus anciens. La flexibilité exceptionnelle, les faibles coûts d’exploitation et le confort des Falcon en font des appareils parfaits pour une région du globe connue pour ses nombreux aérodromes de petites tailles et parfois difficiles d’accès. Logiquement les appareils de la gamme Falcon se sont fait une place de choix sur le marché Asie-Pacifique.

L’appareil le plus plébiscité de la gamme est le Falcon 7X qui offre une autonomie de 5.950 nm / 11.000 km et qui a introduit les commandes de vol électriques (fly-by-wire) dans l’aviation d’affaires. Les clients régionaux opèrent d’ailleurs près de 50 exemplaires du tri-réacteurs, qui a récemment franchi la barre des 275 unités produites. Les opérateurs de la région exploitent aussi 50 jets de la famille des Falcon 2000 au sein de leurs flottes.

/// L’Avenir en Asie-Pacifique s’écrira avec le Falcon 8X

Dassault entend bien profiter du salon de Singapour pour promouvoir le nouveau Falcon 8X qui a fait son premier vol il y a tout juste un an et approche désormais de la fin de sa campagne d’essais en vol. L’appareil, capable de relier Singapour à la plupart des capitales européennes sans escale grâce à son rayon d’action de 6,450 nm / 11.945 km, est très attendu dans la région Asie-Pacifique car il est particulièrement adapté aux besoins des opérateurs. Il offre aussi, en plus des technologies avancées du Falcon 7X à partir desquelles il est dérivé, la plus spacieuse et silencieuse cabine de l’industrie.

L’avionneur français investit rapidement dans la région Asie-Pacifique pour assurer les meilleurs conditions d’exploitation et le meilleur niveau de service possible à ses clients. La société a récemment étendu le stock de pièces de rechange à Beijing et à Singapour pour atteindre les 35 millions de dollars. L’année dernière, Dassault avait ajouté Deer Jet basé à Beijing à son réseau mondial de Centre Technique d’Assistance agréé. Cerfs Jet fournira à la flotte chinoise de Falcon 7X en pleine expansion, maintenance et assistance non planifiée.

Pendant la durée du Singapore Airshow, retrouvez Dassault sur le chalet CD-37.

///

Laisser un commentaire