Deux appareils d’Air France, la compagnie française du groupe Air France-KLM, se sont heurtés lors du roulage sur le tarmac de l’aéroport parisien de Roissy Charles De Gaulle. L’incident, n’a pas fait de blessés et les passagers ont été transférés sur un vol ultérieur.

F-GZNE B777-300 Air France Skyteam par Maarten Visser sous (CC BY-SA 2.0) https://www.flickr.com/photos/44939325@N02/4542199375/in/photolist-cdo3RC-6dy13n-6dy18F-aLHwNZ-7VnXCk-8p5zZE-gD1Atc-eiLMo7-7YZppy-gx7mTF-7LXbiS-78xaEo-9qzHAY-9EGGhM-9EKC2N-ajRaH3-ajRaUm-ajRbju-9v1wVU-nBFVgj-nneRM3-nmDQ88-nmDDUA-FvKwSR-nDJxWg-t4ik6b-DUyXVu-s5uEkw-6bb68U-hfxvMz-DHca2D-ebegnp-DfXJRU-aLHxmT-xLsW8d-9opmyn-8FQvww-ajRb8E-b7tTfX-scyV8G-wXU4dC-vEfdgB-hEr1wZ-c5ztHS-9SAMcQ-xhVWM1-vCeJjZ-qXiDso-rP6CGV-wugxPW

L’incident implique un Boeing 777-328ER flambant neuf, reçu par Air France en mars dernier immatriculé F-GZNT et qui était en cours de traçage, dont l’aile est venue percuter la gouverne de direction d’un Airbus A320 d’Air France (F-GKXJ ) en partance pour Tunis.

Selon les premiers témoignages, l’A320 s’apprêtait à décoller tandis que le B777 était tracté vers son parking. Une enquête a été ouverte pour permettre de déterminer les circonstances exactes de l’incident et les responsabilités engagées.

AF

AAF /// END

///

visuels : F-GZNE par ERIC SALAR sous (CC BY-SA 2.0)F-GZNE B777-300 Air France Skyteam par Maarten Visser sous (CC BY-SA 2.0) et @JeanCesarCaron