ATR a inauguré hier son nouveau site dédié à la maintenance aéronautique situé à quelques kilomètres au Sud du site de Blagnac où la place vient à manquer. Le constructeur spécialisé dans les avions turbopropulseurs, a choisi d’investir de manière importante à l’aérodrome de Toulouse-Francazal afin de disposer d’installations de qualité sur le long terme.

ATR - Toulouse-Francazal

Premier aéroport public toulousain inauguré en mars 1923, Toulouse-Francazal (LFBF) est situé sur les communes de Cugnaux, Portet-sur-Garonne, au sud-ouest de Toulouse et dispose d’une piste de 1 800 m de long.

Sur son nouveau site, ATR regroupe l’activité de maintenance pour servir l’ensemble de ses clients dans le monde. Il s’agit précisément des activités Part 145 : activités de maintenance, d’entretien et de réparation et des formations associées et il sera aussi possible d’effectuer les formations pratiques (« On-job training ») de la Part 147 (maintenance, entretien, réparation) pour les techniciens envoyés par les compagnies aériennes. C’est depuis ce site que les équipes qualifiées d’ATR serviront les opérateurs en réalisant sur place les travaux importants en liaison avec les bureaux d’études ou en préparant un détachement chez les clients. Enfin, l’activité « prototype » sera également basée à Francazal et les deux prototypes ATR 42-600 et ATR 72-600 y seront préparés afin d’effectuer les essais et les analyses de nouveaux développements.

ATR - Toulouse-Francazal-02
« Des techniciens du monde entier viendront se former à l’aéroport de Toulouse-Francazal grâce à ces certifications Part 145 et 147. Pour ATR, ce nouvel outil était indispensable pour soutenir notre croissance. En offrant des services de qualité à nos clients, nous continuons à augmenter la fiabilité opérationnelle de nos avions » explique Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR. « Nous sommes très fiers de ce nouvel ancrage dans la région toulousaine, il représente une preuve de plus du succès de notre partenariat depuis 35 ans. »

ATR a réalisé les travaux de réhabilitation des installations industrielles en un temps record. Le hangar, qui pourra accueillir deux avions, nécessitait une remise en état complète et une adaptation à ses activités. Tout a été fait bien sûr pour assurer la préservation de l’architecture historique (structure de type Eiffel réalisée en 1934). ATR lance maintenant la construction d’un bâtiment de près de 1 200 m² pouvant accueillir jusqu’à 80 personnes.

L’Organisme pour la Sécurité de l’Aviation Civile (OSAC) a délivré le certificat d’agrément d’organisme de maintenance dinant le feu vert aux activités de maintenance d’ATR sur le site de Toulouse-Francazal.

AAF /// END

///

visuels : ATR

Laisser un commentaire