Le groupe Comlux est le premier à ajouter des Sharklets à un appareil Airbus d’affaires ou « Corporate Jet ». Le ACJ319 ainsi équipé bénéficie dès lors d’économies de carburant pouvant aller jusqu’à 4 %. Cette rénovation ou plutôt cette amélioration a été réalisée par TAP Maintenance et Ingénierie dans le cadre d’un projet géré par Airbus Corporate Jet.

Les dispositifs de bouts d’ailes : winglet ou sharklet, également appelées « ailette verticale marginale » ou « ailerette », sont situées au bout des ailes d’un avion et procure un gain d’efficacité de quelques pour cent en réduisant la traînée induite et permet ainsi des économies de carburant par un meilleur rendement aérodynamique. Ils sont proposés en option sur l’ensemble des appareils de la famille « A320neo ». A partir du numéro de série 1200, les Sharklets peuvent être ajoutées aux avions plus anciens déjà en exploitation.

Plus de 180 Airbus avions d’affaires sont aujourd’hui en service dans le monde.

AAF /// END

///

visuels : Airbus et Comlux Aviation Airbus A318-112 (CJ) Elite; 9H-AFT par Aero Icarus sous (CC BY-SA 2.0)

Slider

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *