En 2016, la croissance de l’industrie du fret s’est confirmée à l’Aéroport de Luxembourg. Ce dernier finit l’année 2016 avec une croissance de 8,2 %, soit 821 000 tonnes de fret aérien en transite ; des résultats qui confortent les investissements prévus sur les infrastructures aéroportuaires.

Lux-Airport est aujourd’hui devenu plus important que celui de Cologne-Bonn, principal centre de fret aérien pour UPS. Dans le top 10 des plus grands aéroports européens de fret, la plateforme luxembourgeoise passe ainsi de la 7e à la 6e position derrière Francfort, Paris, Amsterdam, Heathrow et Leipzig-Halle, la plate-forme européenne de la compagnie DHL.

Ces bon résultats 2016 s’explique par la hausse globale des volumes au cours du second semestre de l’année et une « haute saison » extrêmement chargée durant le dernier trimestre jusqu’à Noël mais aussi par le développement rapide de la compagnie Qatar Airways au cours du second semestre 2016. La compagnie Qatar Airways a fait de l’Aéroport de Luxembourg sa plate-forme européenne passant de 6 à 17 vols par semaine, elle envisage de multiplier encore ce nombre dès que davantage d’aires de stationnement seront disponibles en zone fret. Cette volonté de développement pousse l’aéroport de Luxembourg à investir pour soutenir et satisfaire la demande.

/// Cargolux toujours devant

Le transporteur Cargolux reste de loin le plus important client de l’Aéroport de Luxembourg, avec 675 000 tonnes de fret, soit 82 % de parts de marché. Qatar Airway confirme désormais clairement sa seconde position, avec 44 170 tonnes de fret, soit 5,4 % de parts de marché. Atlas Air arrive en 3e position avec près de 39 000 tonnes, suivi des compagnies China Airlines et Silk Way West Airlines, transportant chacune environ 19 100 tonnes de fret.

/// Investissements en infrastructures

Cette croissance rapide des échanges et des volumes de fret à traiter nécessite des investissements supplémentaires dans les infrastructures cargo. Le plus important d’entre eux concerne l’agrandissement de l’aire cargo, dont la capacité passera de 8 à 12 emplacements pour Boeing 747-8. Représentant un investissement avoisinant les 40 millions d’euros, les travaux d’agrandissement débuteront à la fin du mois de janvier et devraient être achevés à la mi-2018. De nouveaux aménagements destinés à accueillir 4 Boeing 747 supplémentaires sont également envisageables à l’avenir, ce qui permettrait d’accroître la capacité totale à 16 Boeing 747 – tous pouvant être pris en charge simultanément.

De son côté, LuxairCargo a réalisé un investissement dans un nouveau terminal de chargement de camions à voie rapide pour les unités de chargement (ULD) et procède actuellement à l’extension de la zone concernée pour les livraisons volumineuses et hors- normes, avec la construction d’un nouveau bâtiment de 3 000 m2. Ce type de fret spécial, qui a aussi connu une croissance rapide de 8,5 % en 2016 pour atteindre les 70 000 tonnes, est l’une des spécialités de Cargolux et peut être facilement chargé  par la grande porte de nez de ses appareils Boeing 747.

AAF /// END

///

visuels : Lux-Airport

Slider

Laisser un commentaire