La décision de justice, rendue publique le 17 mai 2017, garantit la pérennité des activités et la viabilité de la plateforme aéroportuaire de Saint-Tropez, lieu d’accueillir privilégié des jets d’affaires sur la cote d’Azur. Par son jugement, le conseil d’État a annulé la décision du gouvernement annoncée en novembre 2016 de supprimer le point de passage frontalier de l’aéroport.

En rétablissant l’accueil de vols en provenance de pays extérieurs à l’espace Schengen toute l’année, c’est l’ensemble des acteurs économiques du Golfe de Saint Tropez, qui peuvent à nouveau envisager un développement touristique toute l’année et non plus seulement saisonnier.

/// Attractivité et accessibilité territoriale rétablie

Cette nouvelle apporte indéniablement, une meilleure visibilité à l’ensemble des forces vives de ce Territoire en vue de développer l’activité économique et donc des créations d’emplois durables.
L’aéroport international du Golfe de Saint Tropez est en effet une porte d’entrée incontournable qui assure le développement de la connectivité aérienne et draine une clientèle à haute valeur ajoutée. Fréquenté par des visiteurs et voyageurs d’affaires, originaires notamment du Royaume-Uni, de Russie ou d’ailleurs, l’aéroport représente bel est bien un véritable levier au bénéfice de l’économie locale.
AAF /// END

///

visuel : clément alloing

Slider


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *