La compagnie britannique Monarch Airlines, créée en 1968, vient d’annoncer son placement sous administration et l’arrêt brutal de ses opérations aériennes. Depuis aujourd’hui, lundi 2 octobre 2017, l’ensemble des vols de la compagnie ont été annulés, laissant près de 110 000 clients sur le carreau à l’étranger. C’est le troisième transporteur européen à déposer le bilan depuis le début de l’année.

Le gouvernement britannique a dû affréter des appareils auprès d’autres transporteurs pour organiser une opération sans précédent visant à rapatrier progressivement les quelques 110 000 clients Monarch bloqués à l’étranger.

L’autorité de l’aviation civile du Royaume-Uni, qui a mis en place des mesures de protection financière au bénéfice des consommateurs, pilote également un plan de rapatriement des voyageurs bloqués pour leur permettre de rentrer au Royaume-Uni.

Ainsi, plusieurs compagnies ont été sollicitées pour opérer des vols charter, dès ce matin et dans les jours qui viennent : Qatar Airways qui positionnera 5 à 10 A320, 2 A320 de la low-cost easyJet, la compagnie régionale de Turquie Freebird Airlines avec 2 A320 mais aussi 1 appareil gros-porteur de la compagnie portugaise Hi Fly et quatre gros-porteurs de la compagnie canadienne Air Transat [3 A330 et 1 A310]. Trois appareils d’Air Transat [C-FDAT (A310) / C-GUFR (A330) / C-GTSI (A330)] étaient d’ailleurs préventivement positionnés à Bordeaux dès le 27 septembre pour l’un d’entre eux et samedi 30 septembre pour les deux autres avions.

AAF /// END/// LIVE ACTU [ derniers articles ]

Charger plus d'articles

///

visuels : C.Alloing et G.Tergant


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *