Après avoir présenté à la direction d’Air France une analyse exhaustive des faits relatifs à l’événement ayant mené au préavis de grève du jeudi 11 janvier 2018, et échangé durant de longues heures sur les décisions prises à cette occasion et sur leurs conséquences, les trois organisations syndicales pilotes, SNPL, SPAF et ALTER, ont trouvé avec la compagnie Air France un accord permettant la suspension de ce préavis.

Dans un communiqué les organisations précisent « Notre entreprise a reconnu que des erreurs avaient bien été commises lors du traitement de cet événement et que le remplacement d’un commandant de bord n’était ni adapté ni acceptable. ».

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

///

visuel : F.Péraudeau

 



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *