Les compagnies françaises et étrangères membre de la CoCoEco (Commission consultative économique), viennent de rejeter à l’unanimité l’augmentation de 2,957% des redevances aéroportuaires d’ADP pour l’année 2019. Dans le cadre du CRE31 « qui fixe le plafond d’évolution annuelle des redevances aéroportuaires » (CDG-ORY), ADP avait soumis une proposition tarifaire concernant les redevances aéroportuaires de Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly en augmentation de 2,957% par rapport à 2018.

La CSTA et la CSAE, membres de la FNAM qui représente 95% du transport aérien français, rappelle dans un communiqué que sur la période 2015-2017, ADP a augmenté son chiffre d’affaire aéronautique de 8%, soit une moyenne de 4% par an, alors que le trafic passager n’a augmenté en moyenne que de 3% par an sur CDG et ORY.

—♦—

visuel : G.Février

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *