La plateforme bordelaise signe une 9e année consécutive de croissance et conclut l’année 2018 par un nouveau record de trafic avec 6 799 572 passagers, un an seulement après avoir franchi le cap symbolique des 6 millions de passagers transportés. Avec 576 000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure performance enregistrée sur la plateforme bordelaise.

aéroport de Bordeaux-Mérignac

Vue du terminal A de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac

Parmi les fais marquants de l’année dernière, nous retiendrons notamment le retour de la compagnie Air Corsica sur la desserte estivale de l’ile de beauté, le renforcement des vols directs vers le Canada et l’ouverture d’une base easyJet dont la croissance est continue depuis sont arrivée sur la plateforme. En 2018 easyJet a transporté 2,1 millions de passagers à Bordeaux grâce à l’ouverture de nouvelles lignes et la multiplication des fréquences de nombreuses lignes grâce à l’arrivée de 3 appareils de type A320. La compagnie low-cost britannique est aujourd’hui la première compagnie à Bordeaux et vise les 3 millions de passagers pour l’année 2019.

/// Une année de tous les records

Si l’on isole le trafic des liaisons sur Paris (Orly et Charles-de-Gaulle), compte tenu du contexte de concurrence ciblée par la SNCF sur la LGV, la croissance de l’Aéroport de Bordeaux est de +17,8% (soit 839.000 passagers supplémentaires), ce qui signe la meilleure croissance depuis la création de la société aéroportuaire. Ce dynamisme exceptionnel soutenu par le puissant marché international de près de 3.800.000 passagers, soit plus de la moitié des voyageurs et une hausse de +21 ,2%, porté par les vols lowcost, qui ne cessent de croître et atteignent une croissance record de +22,1%.

AAF_Aviation

Au pic de la saison estivale, l’Aéroport de Bordeaux a desservi un nombre inégalé de 99 destinations directes dont 27 nouveautés. L’ensemble de ces lignes est opéré par 31 compagnies aériennes dont 2 nouvelles en 2018 : SWISS et Air Baltic. L’internationalisation des lignes au départ de Bordeaux s’inscrit dans la durée et représente 80% des nouveautés 2018 et les possibilité de connexions au départ de Bordeaux sont de plus en plus nombreuses.

/// Objectif 2023 : début des travaux

Cette progression fulgurante de fréquentation conforte l’aéroport dans son plan d’évolution sur les cinq prochaines années dans les chantiers sont regroupé dans un programme d’investissement de 140 millions d’euros pour la qualité de service et de ses infrastructures à horizon 2023.

Terminal low-cost Billi

L’aéroport souhaite rapidement exploité la pleine capacité du hall A (et de la jetée) par le réaménagement des zones de contrôle qui doit débuter ce mois de janvier. Dès le premier semestre 2019 le chantier d’extension du Terminal lowcost débutera avec pour objectif la modernisation des systèmes d’enregistrement et de traitement de bagages, en préambule de l’agrandissent de l’infrastructure qui devrait s’étendre sur une partie de l’air actuellement occupé par les avions de fret. Cette année 2019, l’aéroport lancera les études pour le projet de jonction des halls A et B qui parachèvera le programme en 2023.

Enfin pour préparer l’arrivée du Tramway en 2021 connectera directement l’aéroport au centre ville de Bordeaux, les travaux d’aménagement des voies d’accès et des parvis commencera au 2e semestre 2019. Ce futur aménagement améliorera de manière indéniable l’accessibilité de la plateforme dans les prochaines années et devrait accompagner de manière pérenne le développent international de la plateforme aéroportuaire bordelaise.

visuels : AAFAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *