Alors que se tient cette semaine à Genève le plus important rendez-vous des professionnels de l’aviation d’affaires, une analyse de Shearwater Aero Capital l’un des spécialistes du financement d’avions d’affaires, révèle que jusqu’à 100 jets privés pourraient être livrés en France d’ici 2025.

Shearwater Aero Capital qui propose des options de financement reposant sur l’actif pour aider les clients à acheter des avions d’affaires neufs ou d’occasion estime que le marché français de l’aviation d’affaires va ainsi connaître une croissance rapide jusqu’en 2025.

Le pays compte actuellement une flotte d’environ 212 jets d’affaires dont 73 de grande taille « larges », 44 « moyens » et 95 « légers » dont une partie pourrait être renouvelée. « La France est un marché très attractif pour les sociétés de financement de l’aviation d’affaires comme la nôtre. Ses appareils sont plus gros et plus coûteux que d’autres pays, et le marché s’intéresse de plus en plus aux avantages de l’utilisation de financements pour l’achat d’avions d’affaires, au lieu de simplement payer en espèces. » explique Chris Miller, associé directeur de Shearwater Aero Capital. Selon l’entreprise cette croissance se traduirait potentiellement par de nouvelles livraisons qui pourraient représenter, toutes catégories confondues, une centaine d’appareils pour une valeur globale d’environ 3,22 milliards d’euros.

Après un pic d’activité en 2018, Shearwater Aero Capital, qui connaît elle aussi une expansion rapide, a annoncé son intention de lever jusqu’à 200 millions de dollars pour soutenir sa croissance et continuer d’accompagner ses clients dans le financement et la gestion de leurs actifs. L’année dernière, elle a consenti des prêts allant de 1,5 à 15 millions de dollars avec un montant autour des 7 millions de dollars.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : V.Massé


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *