Le groupe aérienne franco-néerlandais publiait aujourd’hui ses résultats pour l’année 2019 et les perspectives pour 2020. Après une année 2019 positive, l’épidémie de Covid-19 en Chine depuis le début de l’année aura un impact négatif que le groupe estime entre 150 et 200 millions d’euros si les vols reprennent début avril et davantage encore si la situation se prolonge.

Le chiffre d’affaires annuel a augmenté de 1,5% à change constant pour atteindre 23,3 milliards d’euros, grâce à la croissance de l’activité réseaux. Le résultat d’exploitation s’est établi à 749 millions d’euros. Il est en baisse de 256 millions d’euros à change constant par rapport à l’an dernier, essentiellement expliqué par la hausse des dépenses carburant, avec un bonne performance de coûts atténuée par la baisse de la recette unitaire cargo.

 

En 2019, le groupe Air France-KLM a enregistré un résultat d’exploitation de 1 141 millions d’euros, en baisse de 18,8% millions d’euros par rapport à l’an dernier, impacté par l’environnement commercial et la hausse de la facture carburant. Le résultat net s’établit à 290 millions d’euros en 2019, une baisse de 130 millions d’euros par rapport à l’an dernier. Le groupe a généré un cash-flow libre d’exploitation ajusté négatif de -385 millions d’euros, en baisse de 500 millions d’euros par rapport à l’année dernière. Cette diminution s’explique principalement par des investissements plus importants en 2019. La dette nette du groupe franco-néerlandais reste stable versus 2018 et s’établit à 6,147 milliards d’euros au 31 décembre 2019.

/// Transavia : 16,581 millions de passagers en 2019 (+4,8%)

Transavia a réalisé une belle performance de recette unitaire au quatrième trimestre avec une hausse de 10,2% par rapport à l’an dernier. La marge opérationnelle de l’opérateur low cost est de 7,5% en 2019, avec un résultat d’exploitation à 131 millions d’euros, en baisse de 14 millions d’euros par rapport à l’an dernier.

/// Perspectives 2020 impactées par l’épidémie de Covid-19

En 2020, le Groupe Air France – KLM prévoit d’augmenter de manière sélective ses capacités du réseau passage de 2 à 3% par rapport à 2019. Le groupe table sur une croissance de l’activité de Transavia à un rythme soutenu de 4 à 6%, avec une progression d’environ 10% en France et une croissance limitée aux Pays-Bas en raison de la saturation des capacités dans les aéroports du pays et notamment à Amsterdam. Le Groupe prévoit un plan d’investissement de 3,6 milliards d’euros pour l’année 2020.

Rappelons que comme de nombreuses compagnies aériennes dans le monde, le groupe a depuis la fin-janvier suspendu ses opérations aériennes vers la Chine, jusqu’en mars pour l’instant et espère une reprise progressive des opérations à partir d’avril 2020. L’impact de cette situation exceptionnelle sur les résultats entre février et avril 2020 est estimé par le groupe Air France-KLM entre 150 à 200 millions d’euros.

Un impact économique négatif de l’épidémie sur le résultat d’Air France – KLM au premier trimestre pourrait encore s’alourdir si la reprise des vols vers la Chine intervenait au delà du mois d’avril, a déjà prévenu Frédéric Gagey, le directeur financier du groupe Air France – KLM. Le groupe n’est pas le seul à être directement impacté en Europe. En Allemagne, le groupe Lufthansa vient d’annoncer ce jeudi l’immobilisation de 13 appareils long-courriers en raison de l’annulation d’une partie de son programme de vols vers la Chine continentale.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : G.Février et JB.Rouer



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *