La compagnie aérienne française du groupe Air France – KLM a annoncé aujourd’hui qu’en raison de l’épidémie de Covid-19 (coronavirus) elle offrait à ses passagers la possibilité de reporter ou d’annuler sans frais leur voyage. Parallèlement Air France prévoit la reprise progressive de ses opérations aériennes vers la Chine à partir de la fin du mois de mars.

Coronavirus

Les passagers Air France ont ainsi la possibilité de reporter ou d’annuler sans frais les billets d’avion réservés jusqu’au 31 mars pour des voyages prévus jusqu’au 31 mai 2020. Les passagers intéressés par cette possibilité sont invités à se rapprocher du service client de la compagnie.

/// Reprise progressive de la desserte de la Chine

Parallèlement le groupe a confirmé qu’il envisageait une reprise progressive des vols vers la Chine (Pékin et  Shanghai) dès la fin du mois de mars mais la desserte de la ville de Wuhan n’est pour l’instant pas envisagée et reste suspendue jusqu’à nouvel ordre et les réservations après le 30 mars restent fermées.

L’arrêt des vols vers la Chine depuis début février et les nombreuses annulations de voyages demandées par sa clientèle dans le monde et en Europe auront un impact économique indéniable sur les résultats 2020 d’Air France. La reprise même progressive des vols entre la France et la Chine est donc du fret, va amorcer les échanges touristiques et commerciaux entre les deux pays.

Aujourd’hui, et même si cela semblait une évidence, le FMI a confirmé que la croissance mondiale en 2020 sera inférieure à celle de 2019 en raison du Coronavirus. Fin février le groupe Air France-KLM estimait de son côté l’impact de l’épidémie de Covid-19 en Chine depuis le début de l’année entre 150 et 200 millions d’euros dans l’optique d’une reprise des vols début avril.

 

 

Le programme d’Air France pour la Chine continentale jusqu’en mai 2020 comprend encore de nombreuses routes fermées. Initialement prévue pour la mi-mars, la reprise des vols entre Paris, Pékin et Shanghai est finalement reportée de deux semaines et interviendra respectivement le 29 et 30 mars prochain. Pour la période du 29 mars au 3 mai 2020, les vols Paris CDG > Pékin Capitale passeront de 12 vols par semaine à 6 vols (un vol un jour sur deux), tout comme la route Paris CDG > Shanghai Pu Dong, normalement desservie à raison de 14 vols hebdomadaires.

/// Des avions cloués au sol ?

Plusieurs compagnies aériennes dans le monde, notamment en Asie comme Cathay Pacific la compagnie de Hong-Kong, se sont vues contraintes de clouer une partie non négligeable de leur flotte long-courrier et de demander à leurs salariés de prendre des congés sans solde en raison de la baisse fulgurante de la demande de voyage. Si clouer un avion au sol pour le laisser au parking coûte cher à un transporteur, le faire voler à moitié plein (ou à moitié vide comme on veut) coûte encore bien plus d’argent.

Si aucune annonce en ce sens n’a encore été faite par le groupe Air France – KLM, ce mercredi, un porte-parole du groupe aérien allemand Lufthansa a indiqué à nos confrères de l’AFP l’immobilisation temporaire de 150 appareils sur une flotte globale de 770 avions.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : JB.Rouer et G.Février



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *