Le gouvernement français a décidé d’abandonner le projet d’extension de l’aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle et demande à ADP d’annuler la construction d’un quatrième terminal (T4) qui est jugé « obsolète » face aux enjeux environnementaux et dans un contexte de trafic aérien très affaibli par la pandémie. Une annonce faite ce jeudi à nos confrères du journal le Monde  par la Ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Le projet d’extension de Roissy évalué entre 7 et 9 milliards d’euros projetait de pouvoir accueillir à l’horizon 2037 jusqu’à 40 millions de passagers en plus dans le premier aéroport français qui totalisait 76,2 millions en 2019, soit une extension de capacité de 52.2 %.

Terminal Paris CDG

A titre de comparaison, l’aéroport de Paris-Orly avant la crise sanitaire accueillait 31,9 millions de passagers en 2019.

/// Mieux intégrer les nouveaux enjeux de l’aérien

Le gouvernement demande au groupe ADP de présenter une nouvelle feuille de route plus en face avec les nouveaux enjeux environnementaux, à commencer par la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’évolution des habitudes de mobilité dans la société vers une « une utilisation plus raisonnée de l’aérien » ou encore l’avènement de l’hydrogène dans l’industrie du transport aérien.

Separateur fin article

visuels : ADP

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *