Dassault Falcon Service (DFS), filiale de Dassault Aviation, lancé vendredi les travaux de construction de nouvelles installations de maintenance à Bordeaux-Mérignac, afin de renforcer ses capacités d’entretien des avions Falcon.

Le nouveau bâtiment sera voisin de l’usine Dassault Aviation de Bordeaux-Mérignac. Il sera érigé dans l’enceinte de l’aéroport, sur une parcelle adjacente à l’établissement de Sabena Technics à qui le Groupe Dassault Aviation a acheté le terrain et avec qui il a signé un partenariat industriel. D’une superficie de 7200 m², les infrastructures de DFS bénéficieront d’un accès à la piste et pourront accueillir jusqu’à 6 avions de type Falcon 7X, 8X et 5X. Elles complèteront les installations MRO (maintenance, réparations et révisions) de DFS implantées sur l’Aéroport de Paris-Le Bourget.

« Le pôle MRO de Mérignac permettra à Dassault Falcon Service d’accompagner l’expansion constante de la flotte Falcon, qui compte aujourd’hui plus de 2000 exemplaires à travers le monde, et qui continuera de croître avec l’arrivée du nouveau Falcon 8X l’année prochaine », a déclaré Eric Trappier.

Le nouvel établissement devrait entrer en fonctionnement au troisième trimestre 2016, à temps pour assurer la montée en cadence des visites de type C des Falcon 7X. Pas moins de 250 de ces avions d’affaires sont déjà en service et les premiers exemplaires arrivés en flotte approchent de l’échéance de cette première maintenance lourde, prévue huit ans après livraison.

Le bâtiment est toutefois conçu pour accueillir tous les types d’activité de maintenance en plus des visites C, telles que les réparations de structure, les réaménagements cabine, les modifications de l’avionique ou les travaux de menuiserie et de peinture.

Le centre MRO de DFS à Mérignac pourra compter sur la proximité des ressources de l’établissement Dassault Aviation, ainsi que sur les compétences aéronautiques et les sous-traitants spécialisés présents dans la région bordelaise. DFS a récemment conclu un accord avec Aérocampus Aquitaine – centre de formation aéronautique de référence -, afin d’aider à recruter et former les 70 experts et techniciens que comptera, à terme, le futur établissement.

///

Visuels : © Dassault Aviation

Laisser un commentaire