Le nouvel avion d’affaires de Dassault Falcon 5X, dont le programme avait été retardé à la suite de problèmes sur le moteur Silvercrest de Snecma, a effectué aujourd’hui une série d’essais au roulages sur le tarmac de Bordeaux-Mérignac, en France.

AAF_Aviation

Dassault Aviation Rafale et Falcon 5X – Bordeaux

Dévoilé au salon NBAA (National Business Aviation Association Convention) de Las Vegas, dans le Nevada, en octobre 2013, le Falcon 5X sera équipé de la cabine la plus large et des commandes de vol les plus sophistiquées du secteur. Ces dernières sont dérivées du système de commandes de vol numériques d’avant-garde conçu pour le Falcon 7X, lui même dérivé de celui de l’avion de combat Rafale.

Mais la véritable force du dernier né de la famille Dassault Flacon est bel et bien sa cabine offrant une hauteur sous plafond de 1m98 – la plus haute de tous les avions d’affaires et qui établit une nouvelle référence sur le marché. D’une envergure de 25,94 m et d’une hauteur de 7,5 m, l’appareil au fuselage à grandes sections et aux 14 hublots peut transporter 16 passagers sur une distance de 9630 km (5200 nm). Le Falcon 5X pourra par exemple relier sans escale Paris à Pékin ou Londres à Los Angeles en offrant d’avantage d’espace et de confort aux passagers.

La sortie de ce jour confirme l’objectif commun pour l’avionneur et le motoriste français de finaliser un nouveau calendrier pour le programme Falcon 5X d’ici à la fin de l’année.

/// Falcon 5X au roulage

/// Cabine du Falcon 5X

///

 

Laisser un commentaire