La compagnie nationale finlandaise étend sa présence sur les liaisons vers l’Asie depuis son hub d’Helsinki et ouvre deux nouvelles destinations vers le continent asiatique cette année. Seule compagnie européenne à opérer l’A350, elle attend 4 nouveaux appareils en 2016 sur une commande de 19 exemplaires.

Assez peu connue du grand public, Finnair fait pourtant partie des pionniers de l’aviation et débute ses opérations sur des liaisons intérieures dès l’année 1923. Compagnie historique du Père Noël, du fait de ses dessertes en Laponie, Finnair propose une offre de vol compétitive vers la Finlande mais également à l’international et trouve sa place au sein l’alliance One World.

FIN A340 11

Depuis son hub d’Helsinki, où le froid et la neige ne sont pas un problème, la compagnie assure une excellente ponctualité et a transporté 10 millions de passagers en 2015, bien que le pays ne compte que 5 millions d’habitants. Elle dessert, grâce à une flotte d’avions modernes constituée entièrement d’appareils Airbus, 60 destinations en Europe, 4 en Amérique du Nord, 2 au Moyen-Orient et surtout 17 destinations en Asie avec les deux nouvelles liaisons vers Guangzhou en Chine anciennement Canton et Fukuoka le quatrième aéroports au Japon.

« On voudrait être la première compagnie avec un arrêt sur les destinations vers l’Asie desservie aussi en direct par les compagnies asiatique et françaises. » déclare Javier Roig, directeur des ventes Europe du Sud de Finnair.

L’Asie est un marché prioritaire pour Finnair qui investit beaucoup dans le renouvellement de sa flotte long-courrier afin de proposer aux voyageurs de nombreuses destinations au meilleur rapport qualité prix. Elle entend d’ailleurs multiplier par deux son activité dans la région entre 2010 et 2020. Sur certains itinéraires les passagers Finnair voyagent déjà à bord l’A350, la compagnie en comptera 11 fin 2017 et 19 d’ici 2023. Elle mise aussi sur le moyen-courrier et ajoutera à sa flotte dès la fin de l’année deux A321 pour augmenter les capacités en Europe et remplir ses vols long-courriers.

/// 5 vols par jour vers Paris

Finnair, comme tous les finlandais, est très attachée la France qui fût le premier pays européen à reconnaître l’indépendance du pays en 1918. La compagnie assure la liaisons quotidiennes entre les deux capitales avec 5 vols quotidiens au départ du terminal 2D de Roissy Charles de Gaulle. Elle connecte, à raison de 4 à 6 rotations hebdomadaires, Helsinki à Nice d’avril à octobre mais également Biarritz, 1 vol par semaine opéré cette année dès le 14 mai et qui passera à 2 rotations au cœur de l’été. Elle étudie aussi de très près la desserte de Lyon qu’elle souhaite pouvoir ajouter prochainement à son réseau.

Finnair

La compagnie utilise habilement la situation géographique de son hub et les routes aériennes sibériennes pour offrir un temps de vol court vers l’Asie malgré l’escale avec un segment long-courrier plus court et moins fatigant. L’itinéraire plus court entre Helsinki et l’Asie, permet à Finnair de proposer des temps de vols à peine plus long que la plupart des vols direct depuis Paris ou la province à des tarifs très avantageux en éco mais surtout en business.

/// Les premiers Airbus A350 européen

Finnair est la seule compagnie européenne à opérer l’A350-900, elle à reçu son premier exemplaire le 7 octobre 2015 à Toulouse. Aujourd’hui, trois sont en service et quatre autres arriveront en 2016 pour être déployés vers Singapour et Hong-Kong en remplacement des A340, puis des A330.

L’A350 Finnair est équipé de 297 sièges configurés en bi-classe avec trois niveaux de confort, soit 46 sièges en Classe Affaires, 43 sièges Economy Comfort et 208 sièges en Classe Economique. Notons que la classe éco-confort ne bénéficie pas d’une tarification spéciale mais d’un supplément de 50 à 80€ qui s’ajoute au tarif économique. La cabine lumineuse et spacieuse de l’appareil se démarque par sa hauteur sous plafond, mais aussi son style nordique sobre que l’on retrouve dans les matériaux et le système d’éclairage à LED dynamique.

La Classe Affaires, dont on vous reparlera bientôt, est équipée de sièges Zodiac Cirrus III entièrement inclinables avec un accès direct au couloir. Connexion Wi-Fi et service de divertissement à bord premium sont proposés, ainsi qu’une sélection de plats signatures accompagnés de vins fins pour se restaurer.

Finnair

En classe Economique, les sièges spacieux sont équipés d’écrans tactiles de 11 pouces pour profiter des services audio et vidéo à la demande. L’Economy Comfort, située à l’avant de la classe Economique, offre un espace supplémentaire pour les jambes, un casque à réduction de bruit, un kit confort pour se relaxer pendant le vol et de l’embarquement prioritaire.

/// Un terminal fonctionnel et des salons confortables

L’aéroport international d’Helsinki dispose de trois pistes réparties autour d’un seul bâtiment de plain-pied qui permet à la compagnie de garantir une connexion des passagers et bagages de 35 minutes minimum lors d’une connexion à Helsinki. Pour le passager, la liaison entre deux avions dans le terminal est simple et n’excédera jamais 400 m de distance.

Le terminal, agréable et fonctionnel propose une multitude de services dont le wifi gratuit illimité et abrite également trois salons privés Finnair. Dans un décors d’esprit design finlandais ils offrent les services haut-de-gamme habituels (restauration, WiFi, presse, poste de travail ou de repos douches) et même, plus inattendu, un sauna finlandais pour goûter l’espace d’un instant à l’expérience « expérience Finlandaise ».

En ce moment Finnair propose des offres spéciales pour des voyages aller-retour vers l’Asie à partir de 495€ en classe Économique et 1255€ en Business. Pour connaitre toutes les offres et destinations, visitez le site de la compagnie finnair.com.


///

Visuels : Finnair

Laisser un commentaire