L’appareil a décollé une première fois de Toulouse ce matin  pour un premier vol test de la version rallongée son nouveau gros-porteur. L’appareil immatriculé F-WMIL est le premier exemplaire de l’A350-1000, sur les trois appareils d’essais en construction pour les besoins d’essais et de certification de type. Mesurant près de 74 mètres du nez à la queue, soit un mètre de plus que l’A380, l’A350-1000 est l’avion le plus long jamais construit par Airbus.

/// Vidéo du 1er décollage de l’A350-1000

L’appareil a volé en vol dans le secteur Sud-Ouest de Toulouse en longeant le massif des Pyrénées à une altitude de 10000 pieds avant de rejoindre rejoindre Toulouse dans le milieu de l’après midi. Lors de ce premier vol, l’A350-1000 était accompagné par un autre appareil chargé d’observer et de filmer les différentes manœuvres effectuées. Le vol d’essai était également suivi en temps réel par des experts au sol grâce à une liaison télémétrique.

/// Retour à la base et 1er atterrissage à Toulouse

Le MSN059 – a atterri sur l’aéroport de Toulouse-Blagnac à 15h00, heure locale, après avoir réalisé avec succès son vol inaugural, qui a duré quatre heures et dix-huit minutes.

/// Le retour d’expérience de la version -900

Grâce à l’expérience de la première campagne d’essais de l’A350-900, qui s’est déroulée en 2014, le programme de développement de l’A350-1000 sera plus court et devrait durée moins d’un an pour les trois appareils.

Le MSN059 sera utilisé pour réaliser des tests de performance portant notamment sur le comportement de l’avion dans son domaine de vol, le vol à différentes masses et le freinage. Le deuxième avion à prendre son envol, le MSN071, permettra également d’évaluer les performances de l’appareil. Il sera notamment utilisé pour tester les moyens de freinage, la motorisation, les systèmes de bord ainsi que le pilotage automatique. Le troisième et dernier appareil à s’envoler, le MSN065, sera équipé d’une cabine afin d’évaluer les systèmes cabine et les circuits d’air. Le MSN065 réalisera également les premiers vols de longue durée et les essais de type « Route proving ». La campagne globale culminera avec l’obtention du certificat de type suivie de la mise en service de l’appareil prévue au second semestre 2017 auprès de son premier opérateur, Qatar Airways, principal client de l’A350-1000 et déjà client de lancement de l’A350-900. À ce jour, avec 37 appareils commandés.

///

 /// actualisé à 18h20 ///
visuels : Clément Alloing – Tous droits réservés, reproduction interdite – Airbus et capture écran flightradar24.com
Slider

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *