La société Mécafi filiale du groupe groupe Atmec inauguré aujourd’hui sa nouvelle usine consacrée à la production d’aubages de redresseurs des moteurs de nouvelle génération LEAP de CFM International. Cette nouvelle usine de 8 700 m² implantée à Châtellerault (France) porte le nom évocateur d’Eolia. Elle représente un investissement de plus de 20 millions d’euros pour Mécafi et doit engendrer la création de plus de 200 emplois.

Entré en service commercial en août dernier, le moteur LEAP a été sélectionné pour équiper les avions monocouloirs de nouvelle génération des plus grands avionneurs mondiaux : Airbus pour l’A320neo, Boeing pour le 737MAX et Comac pour le C919. Successeur du CFM56, moteur le plus vendu au monde dans sa catégorie, le LEAP connait également un succès commercial historique avec plus de 11 500 commandes et intentions de commandes enregistrées à ce jour. Coentreprise à 50/50 de GE et Safran Aircraft Engines, CFM International doit désormais relever un défi industriel sans précédent dans l’histoire de l’aéronautique, en produisant plus de 2 000 moteurs par an à l’horizon 2020. Cette montée en cadence du LEAP a déjà démarré puisque d’ici la fin de l’année 2016, plus de cent moteurs LEAP auront déjà été produits sur les lignes d’assemblage de Safran et de GE. Ces cadences inédites ont déjà généré plus de 50 projets de nouvelles usines ou extensions d’usines chez les fournisseur, dont près de la moitié en France.

« Nous avons investi pendant 3 ans aux côtés de Safran Aircraft Engines pour trouver le meilleur procédé permettant de consolider les 2 parties de l’aube et d’optimiser le processus de production en série. L’investissement dans des centres d’usinage de dernière génération, couplée à l’intégration de procédés spéciaux, ont constitué un véritable atout dans ce processus. Après ces années de développement, nous travaillons maintenant à la montée en cadence en plaçant l’homme au coeur de cette l’usine du futur», a déclaré Sylvain Accorsini, Président-directeur général de Mécafi.

Safran Aircraft Engines a établi avec Mécafi un partenariat de longue date ayant permis le développement d’aubages de redresseurs, des pièces essentielles dans un moteur d’avion qui permettent de redresser le flux d’air en provenance de la soufflante. L’innovation industrielle majeure des deux partenaires repose sur la mise au point d’un procédé unique permettant de fabriquer des aubes ayant à la fois une fonction aérodynamique et structurale pour aboutir à des pièces plus légères, mais aussi plus résistantes d’un point de vue thermique et mécanique que les aubes de génération antérieure.

Madame la Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Ségolène Royal, était présente ce matin à Châteauroux pour la cérémonie d’inauguration d’Eolia.

AAF /// END

Slider

///

visuels : Cyril Abad / CAPA Pictures / Safran et CFM International


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *