Alors que les rumeurs vont toujours bon train sur l’hypothèse d’un rapprochement prochain entre le transporteur et sa consœur XL Airways France, Aigle Azur vient d’annoncer avoir commandé 2 Airbus A330-200 pour débuter ses opérations long-courriers.

Après l’Algérie, le Portugal, le Mali, le Sénégal, le Liban, et l’Allemagne, la compagnie pourrait, même si elle refuse pour l’instant de confirmer l’information, ouvrir dès le printemps 2018 des liaisons entre l’Europe et la Chine. Une décision stratégique pour la compagnie qui se positionnerait sur un marché relativement jeune en pleine croissance. Rappelons que le groupe chinois HNA est entré au capital d’Aigle Azur en 2012 en rachetant 48% des parts de la compagnie. Il faudra patienter jusqu’en janvier prochain pour connaître les futures destinations long-courriers d’Aigle Azur qui pourrait également desservir des destinations en Amérique.

/// Deux gros-porteurs dès 2018

Équipés de réacteurs Pratt & Whitney PW4000, les deux Airbus A330-200 proposeront à bord une classe éco, une classe éco+ et une classe affaires équipée de sièges convertibles en lits parfaitement plats. Les deux gros-porteurs disposeront dans toutes les classes de voyage d’un système individuel de divertissement à bord à la demande de dernière génération.

Les deux A330 attendus, , ex Air Berlin, seront loués par la compagnie et doivent intégrer la flotte d’Aigle Azur au cours du 1er semestre 2018 pour rejoindre les 10 autres Airbus mono-couloirs exploités par la compagnie : 1 A319,  9 A320.

AAF /// END /// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

///

visuels : R.Khanna-Prade et G.Février 


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *