Safran et Albany inaugurent aujourd’hui au Mexique une troisième usine commune dédiée à la fabrication des pièces en composites du moteur LEAP de CFM International qui est proposé en option aux compagnies aériennes afin d’équiper les derniers modèles d’avions mono-couloirs A320neo d’Airbus , 737MAX de Boeing et C919 du constructeur chinois Comac. Les aubes de soufflante (sorte de palles pour les non-initiés) du moteur LEAP sont fabriquées en matériaux composites tissés 3D associés au procédé RTM de moulage par injection de résine et sont supposées être plus durables. Moins nombreuses que dans la version des moteurs CFM56, les aubes en composites permettent un gain de masse de près de 450 kg par avion.

Le mexique est l’un des principaux pays émergents d’amérique latine et poursuit la volonté de développer une industrie aéronautique forte. Safran est implanté au mexique depuis la fin des années 1980 et a renforcé sa présence dans le pays en 2008 avec l’ouverture de sa filiale safran mexico puis en 2010 avec l’ouverture de deux sites de production sur le pôle aéronautique de Querétaro.

/// France, USA et maintenant Mexique

Ce troisième site conjoint de Safran et Albany, construction de ce nouveau site Safran/Albany au Mexique avait été annoncée en 2016 pour soutenir la forte montée en cadence du LEAP, est similaire et complémentaire à ceux de Rochester au Etats-Unis et de Commercy en France que Safran a inaugurés en 2014. Cette nouvelle unité de production qui représente un investissement global d’environ 100 millions USD est implanté sur le parc aéronautique de Querétaro et doit atteindre un pic de production annuel de plus de 2.000 moteurs en 2020. Avec plus de 14.000 commandes et intentions de commandes enregistrées, le LEAP est le moteur qui a connu la progression commerciale la plus rapide de l’histoire de l’aéronautique. A ce jour, plus de 210 avions équipés de LEAP-1A et LEAP-1B sont entrés en service auprès de 33 opérateurs sur les cinq continents, enregistrant au total plus de 610.000 heures de vol et près de 300.000 cycles.

Le site, qui a livré ses premières pièces en octobre 2017 et réalise principalement les aubes en composites tissés 3D du moteur LEAP mais produira également par la suite des aubages de redresseurs pour lesquels les investissements commenceront dès cette année, avec pour objectif de livrer la première pièce en janvier 2019. La nouvelle usine commune Safran/Albany emploie actuellement près de 230 personnes et devrait employer près de 600 personnes d’ici 2021 pour atteindre une production annuelle de plus de 20.000 aubes en composites et 31.000 aubages de redresseurs.

visuels : Safran et CFMI AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.