Aigle Azur reste fidèle à ses marchés historiques que sont l’Algérie, le Mali et le Sénégal mais avait dès 2017 initié l’expansion du réseau avec le lancement des dessertes de Beyrouth à l’été 2017, Berlin le 1er décembre, puis Moscou le 21 décembre. Cette année la compagnie ajoutera une nouvelle ligne saisonnière entre Marseille et Beyrouth avec 2 fréquences hebdomadaires opérées de juin à septembre.

La compagnie française qui souhaite réinventer son réseau moyen-courrier européen, notamment afin de générer davantage de trafic de correspondance, inaugurera en septembre 2018 une toute nouvelle liaison quotidienne entre Orly et Milan et vient de démarrer la desserte de Berlin en vol quotidiens.

Le déploiement de l’activité moyen-courrier sera accompagné d’une expansion du réseau long-courrier grace à l’appui de ses actionnaires. Le 21 juin prochain Aigle Azur effectuera son premier vol à destination de Pékin, qui sera desservie toute l’année par la compagnie française depuis Orly à raison de 3 fréquences par semaine en A330. Le 5 juillet, elle ouvrira la ligne Paris Orly – Sao Paulo Campinas, au Brésil, également opérée toute l’année, 3 fois par semaine dans un premier temps avant de passer à 5 aller-retours hebdomadaire dès le mois de septembre 2018.

/// Arrivée imminente des gros porteurs

Conformément au planning annoncé, Aigle Azur prendra livraison de deux appareils Airbus A330-200 [F-HTAC] et [F-HTTC] , ex Air Berlin, qui rejoindront sa flotte à partir de la mi-avril.

Configurés en bi-classe, Affaires et Eco, les A330 seront mis en service sur les nouvelles liaisons long-courrier Pékin et Sao Paulo mais aussi déployés sur Bamako puis en renfort sur Porto, Alger et Oran durant la saison été.

Une nouvelle intéressante pour profiter des capacités du 330 et tenter de capter le flux très important de passagers entre l’Algérie et la France. Rappelons que des compagnies concurrentes déploient régulièrement l’A330 entre les deux pays quand ce n’est pas carrément des Boeing 747 de location et qu’Air France n’opère qu’au maximum de l’A321.

L’arrivée des A330 permettra à Aigle Azur d’exploiter 12 appareils Airbus dans sa flotte : 2 A330, 9 A320 et 1 A319.

/// Nouvelle image, nouveaux produit long-courrier

Le lancement de l’activité long-courrier est l’un des piliers du nouveau cap stratégique d’Aigle Azur. C’est pourquoi la compagnie a souhaité marquer cette étape clé par l’élaboration d’une nouvelle identité visuelle dédiée au long courrier, plus à même de conquérir de nouvelles cibles affaires ou loisirs et qui s’accompagnera d’une évolution en profondeur du produit à bord pour se positionner parmi les meilleurs transporteurs long-courrier. La compagnie prévoit une montée en gamme dans toutes les classes avec notamment une Classe Affaires dotée de sièges-lits inclinables à 180° et parfaitement horizontaux, d’un système individuel de divertissement à bord de type « VOD » de dernière génération dans les 2 cabines, de différentes ambiances lumineuses « mood light » et enfin d’une connectivité internet à bord disponible dès le mois de juillet.

/// Des partenariats stratégiques en France et à l’international

Parmis les nouveautés annoncées aujourd’hui, Aigle Azur a révélé un nouvel accord avec Newrest, le spécialiste de la restauration à bord, qui l’accompagnera désormais dans toute sa stratégie de développement.

Mais c’est dans une logique de rapprochement global avec plusieurs transporteurs aériens français et internationaux que la stratégie d’Aigle Azur réserve le plus de surprises et d’opportunité de croissance. Le partenariat commercial initié avec Corsair en novembre dernier a été étoffé au début de l’année par un accord de partage de codes élargi et la mise en commun de salons d’aéroport et d’infrastructures commerciales. Aigle Azur et Air Caraïbes, elle aussi acteur majeur de la plate-forme de Paris-Orly, viennent de signer un nouvel accord de partage de codes qui devrait se traduire par un rapprochement progressif des réseaux européen et méditerranéen des deux compagnies.

De par la présence d’actionnaires en commun, les premiers alliés naturels d’Aigle Azur sont désormais les compagnie Hainan Airlines et Azul Brazilian Airlines, qui deviennent des interlocuteurs et des partenaires privilégiés. En s’appuyant sur les dessertes respectives des deux compagnies, Aigle Azur et Azul cherchent à former un partenariat solide sur la durée. Aigle Azur opèrera ainsi vers l’aéroport de Sao Paulo-Campinas, principal hub d’Azul en Amérique du sud, pour proposer la plus large offre entre la France et le Brésil.

Enfin, Aigle Azur vient de révéler un partenariat de grande envergure signé le 19 mars dernier avec la compagnie portugaise TAP Portugal, qui porte d’abord sur la mise en œuvre d’un accord de partage de codes sur les vols entre la France et le Portugal, mais aussi sur une collaboration commerciale étendue, un accord industriel lié à la maintenance aéronautique, diverses synergies opérationnelles en France et au Portugal, ainsi qu’à la mise en commun d’infrastructures de centre d’appels à Lisbonne.

Visuels : Aigle Azur et G.Février

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Laisser un commentaire