Le constructeur européen Airbus inaugure aujourd’hui sa nouvelle plateforme logistique « Airlog II », qui se situe sur le même site que le premier bâtiment dans la zone de Barquil à Toulouse-Cornebarrieu et représente une superficie de 36 000 m2, soit l’équivalent de cinq terrains de rugby. Cette nouvelle plateforme logistique représente un investissement de plus de 30 millions d’euros pour Airbus.

Le bâtiment Airlog II d'une superficie de 36 000 m2

Le bâtiment Airlog II s’inscrit dans la stratégie logistique qu’Airbus a initiée en 2012 et qui a donné lieu à l’ouverture d’Airlog I en 2014 qui compte 36 000 m² et à son extension en 2017 de 12 000 m² supplémentaires. Airlog I, est dédié aux activités logistiques pour les éléments de structure et les équipements de tous les programmes avions. Avec Airlog II, nouveau « hub » pour des éléments de cabine, Airbus sécurise le développement de sa logistique sur le long terme, sur la zone de Barquil, au plus proche des chaînes d’assemblage.

Le bâtiment Airlog II d'une superficie de 36 000 m2

/// Regrouper les entrepôts de stockage

Cette plateforme de dernière génération sera dimensionnée pour absorber toutes les activités logistiques d’éléments de « cabine » pour les avions de la famille A350 XWB, A330, et A320 dont les aménagements sont réalisés à Toulouse. « Ce nouveau hub est conçu pour accélérer les flux d’entrée et de sortie et ainsi nous permettre une plus grande réactivité pour répondre aux besoins des chaînes d’assemblage. Les entrepôts de stockage actuels, répartis jusqu’alors sur plusieurs sites en région Occitanie seront regroupés sur un seul et même site. Un tel rapprochement va permettre d’économiser un demi-million de kilomètres de transport de marchandises par an » explique Emmanuel de la Sayette, Chef de Projet Airlog II pour Airbus. Le constructeur annonce que la consommation d’énergie du bâtiment est inférieure de 56% à celle des bâtiments actuellement utilisés et souhaite équiper le parking de structures photovoltaïques visant à produire 1,1 Mwh/an soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 232 habitants. Pour tenter de limiter l’impact environnemental en préservant la forêt et la zone humide existantes aux alentours du nouveau bâtiment Airbus à procédé à la plantation de 268 nouveaux arbres.

Avec ces deux plateformes géantes, 84 000 m2 de stockage au total sont disponibles pour les opérations logistiques d’Airbus réalisées par le groupe Daher.

Visuels : AirbusAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Laisser un commentaire