Selon des informations révélées par le site Le Point Afrique, la nouvelle compagnie sénégalaise Air Sénégal, consciente de ses limites, travaillerait discrètement sur une alliance avec Air France pour opérer sous l’aile de la compagnie française, en utilisant notamment sa logistique.

La compagnie Air Sénégal doit normalement lancer sa première ligne internationale long-courrier le 1er février 2019 avec un vol quotidien vers Paris. A Roissy-CDG, Air Sénégal a en effet reçu l’autorisation d’opérer depuis le terminal E, que seul Air France et ses partenaires Skyteam utilisent.

Toujours selon nos confrères du Point Afrique, les deux transporteurs devaient annoncer le mois prochain un partenariat qui permettrait aux passagers d’Air Sénégal, de bénéficier de services aéroportuaires assurés par Air France pour l’enregistrement, le traitement des bagages, l’embarquement et donnerait aussi accès au salon affaires d’Air France. Ce partenariat qui comporterait aussi un accord interligne, serait l’aboutissement de discutions entamées en juillet dernier par les deux compagnies.

/// Un démarrage suspendu aux livraisons d’A330neo

Le début de la ligne Air Sénegal entre Dakar et Paris CDG est en effet lié à la livraison des deux appareils gros-porteurs de dernière génération attendus par la compagnie sénégalaise. La livraison d’un premier exemplaire d’Airbus A330-900 (A330neo) est attendu pour le début de l’année 2019 mais le constructeur européen a pris un peu de retard sur les livraisons d’A330neo à cause du moteur Rolls-Royce équipant le modèle qui a lui même rencontré des difficultés dans sa mise au point.

La compagnie devrait ensuite rapidement recevoir un second exemplaire pour débuter les opérations aériennes vers New-York. Pour éviter les problèmes administratifs avec les autorités américaines, les avions d’Air Sénégal devraient dans un premier temps voler sous pavillon français avec une partie du personnel navigant composée d’expatriés.

Rappelons que la demande sur l’itinéraire Paris-Dakar est particulièrement forte, parfois supérieure à l’offre avec un remplissage des avions proche de 90 % sur l’année. L’arrêt de la desserte quotidienne par Corsair le 31 janvier 2019 à la demande des autorités sénégalaises deviendrait en effet problématique pour le pays, si Air Sénégal ne débutait pas ses opérations en février comme prévu.

/// A lire sur le même sujet :

/// Air Sénégal ouvre un vol quotidien Dakar-Paris en A330neo

—♦—

visuel : Airbus

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *