En raison d’une fumée à bord, le vol Air France AF116 qui devait relier le 10 novembre dernier Paris CDG à Shanghai en Boeing 777 a été dérouté vers Irkoutsk (IKT) en Russie où il a atterri sans encombre le dimanche 11 novembre à 8h10 heure de Paris.

Dès que possible, les clients ont été pris en charge et hébergés dans deux hôtels désignés par les autorités locales dans l’attente d’une solution de réacheminement vers Shanghai (PVG). Une équipe Air France basée à Moscou s’est rendue sur place dès le dimanche 11 novembre pour coordonner la situation et apporter l’assistance nécessaires aux passagers. Face à l’impossibilité de procéder aux réparations dans un délai court sur le Boeing 777-300ER F-GSQC, un second appareil a été envoyé à Irkoutsk mais ce dernier a subi une panne qui ne permettait pas d’opérer le vol d’Irkoutsk vers Shanghai en toute sécurité. Les clients ont donc à nouveau été a nouveau pris en charge et hébergés par la compagnie.

/// Un 3e appareil pour acheminer les passagers

Finalement un troisième Boeing 777 a permis de réacheminer les clients vers Shanghai en toute sécurité le mercredi 14 novembre. Il a décollé d’Irkoutsk cette nuit à 2h08 heure de Paris pour se poser à Shanghai à 05h45 heure de Paris.

Les services commerciaux d’Air France ont pris contact avec les clients concernés afin de proposer les mesures commerciales adaptées. La compagnie regrette cette situation exceptionnelle et à présenter ses excuses aux clients qui ont subis un fort désagrément et un retard important. Dans un communiqué elle rappelle que la sécurité de ses clients et de ses personnels est sa priorité absolue.

—♦—

visuel : G.Carré

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *