Selon des informations révélées par le site lefigaro.fr, les jours de la jeune compagnie « hybride » d’Air France sont maintenant comptés et sa disparition actée, alors même que sont avenir n’a pour l’instant pas encore été évoquée en conseil d’administration. Une information démentie ce matin par Air France.

Benjamin Smith, nouveau Directeur général d'Air France-KLM

Benjamin Smith, nouveau Directeur général d’Air France-KLM

Selon le figaro.fr, le nouveau PDG du groupe Air France-KLM et PDG d’Air France par intérim Benjamin Smith, aurait décidé de stopper la compagnie dans son élan, un an à peine après son envol. De son côté, le groupe Air France-KLM dément les informations sur l’arrêt de l’activité de Joon et explique dans une déclaration transmise à l’agence Agefi-Dow, reprise par le site Zonebourse.com « qu’aucune décision de cet ordre n’a été prise ».

Créée courant 2017 dans le cadre du plan « Trust Together » pour opérer sur les lignes déficitaires d’Air France, Joon a débuté son activité moyen-courrier le 1er décembre 2017 avant de lancer le 25 mars 2018 des vols long-courriers.Depuis son lancement elle a transporté plus de deux millions de clients en Europe et dans le monde au départ de Paris-Charles de Gaulle mais le concept « hybride » de la compagnie ne lui a pas permis de trouver sa place au sein du groupe et d’affirmer son identité au delà de ses uniformes atypiques avec tennis blanche et marinières à rayures portées par ses hôtesses et stewards.

Depuis plusieurs mois, une partie du personnel navigant commercial (PNC) de Joon dénonce des conditions de travail dégradées avec des salaires faibles et avait même brandi la menace d’une grève durant l’été. En effet, contrairement aux pilotes qui peuvent voler indifféremment pour Joon ou Air France avec les mêmes conditions, les PNC sont dédiés et employés sous contrats différents des PNC de sa grande sœur, qui offre des coûts inférieurs de 40% à ceux d’Air France. Des différences de salaires et une pression sur les plannings qui ont poussé certains PNC à quitter la compagnie en court de route pour embarquer chez la concurrence.

Pour la saison d’été 2019, Joon avait annoncée 6 nouvelles destinations au départ de Paris : Madrid, Stockholm, Prague, Manchester, Quito et Saint-Martin. Sa flotte qui se compose actuellement d’Airbus A320, A321 et d’A340 devait normalement s’agrandir au cours des prochains mois pour disposer en 2020 de 28 Airbus : 18 A320/A321 et 10 A340/A350.

 

—♦—

visuels : G.Février et Air France

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *