Atterrissage forcé pour la jeune compagnie du groupe Air France à mi-chemin entre le low-cost et le modèle de compagnie traditionnelle lancée en décembre 2017 va disparaitre, un an seulement après son envol pour être intégrée prochainement à l’activité de sa grande sœur Air France. La nouvelle doit être annoncée aux salariés de la compagnie ce jeudi 10 janvier dans la journée.

Benjamin Smith, nouveau Directeur général d'Air France-KLM

Benjamin Smith, nouveau Directeur général d’Air France-KLM

La rumeur d’un arrêt de Joon enflait depuis plusieurs mois alors qu’une partie du personnel navigant commercial (PNC) de la compagnie se plaignait de conditions de travail dégradées, dénonçant les différences de salaires avec la compagnie mère et une pression importante sur les plannings ayant poussé certains PNC à quitter le navire en court de route pour embarquer chez la concurrence. Comme nous l’évoquions dans un article en octobre 2018, le nouveau PDG du groupe Air France KLM Benjamin Smith, réfléchissait à une stratégie de simplification des marques du groupe aérien franco-néerlandais et s’était montré particulièrement sceptique face au positionnement de la marque Joon.

/// Un nouvel accord pour les PNC

Après l’accord inter-catégoriel signé le 19 octobre par une majorité des organisations syndicales, le PDG d’Air France – KLM a poursuivi ses échanges avec les partenaires sociaux dans le cadre des négociations catégorielles qui ont abouti aujourd’hui à la signature d’un nouvel accord entre Air France et ses PNC. « Nous avons été en mesure de résoudre de nombreuses préoccupations de nos PNC, tout en travaillant simultanément à aligner leurs intérêts sur ceux d’Air France. Avec cet accord, je souhaite que la confiance et le dialogue entre Air France et tous nos collaborateurs continuent de s’améliorer, car je crois profondément que c’est par l’adhésion de tous que nous deviendrons un leader mondial. » a déclarer Benjamin Smith. Cet accord est soutenu par les trois syndicats représentatifs SNPNC, l’UNAC, et l’UNSA-PNC.

/// Une compagnie rentable mais une marque peu lisible

Créée courant 2017 dans le cadre du plan « Trust Together » pour opérer sur les lignes déficitaires d’Air France, Joon a débuté son activité moyen-courrier le 1er décembre 2017 avant de lancer le 25 mars 2018 des vols long-courriers. Bien que rentable grâce à des coûts inférieurs de 40% à ceux d’Air France, le concept hybride de la compagnie ne lui a pas permis de trouver sa place au sein du groupe et d’affirmer son identité au delà de ses uniformes atypiques avec tennis blanche et marinières à rayures portées par ses hôtesses et stewards.

/// Réintégration des salariés et des avions Joon

Air France fait donc machine arrière en réintégrant Joon pour harmoniser à nouveau la flotte, les produits et la marque. Les vols Joon déjà vendus ou à la vente seront assurés par Joon jusqu’à la finalisation du projet puis repris par Air France. Pour la saison d’été 2019, Joon avait annoncé 6 nouvelles destinations au départ de Paris (Madrid, Stockholm, Prague, Manchester, Quito et Saint-Martin) et exploite une flotte qui d’Airbus A320, A321 et d’A340 qui devait normalement s’agrandir au cours des prochains mois, pour disposer en 2020 de 28 appareils dont l’A350.

La compagnie explique que malgré les impacts positifs de Joon et le travail remarquable de ses équipes, la marque a dès le début été difficilement comprise par les clients, par les salariés, par les marchés et par les investisseurs. Une multiplicité des marques qui a finalement créé de la complexité dans l’esprit collectif et affaibli la puissance de la marque Air France. Elle souhaite désormais reconstruire la confiance et le dialogue en interne, pour progresser de manière plus globale dans le service et l’expérience de voyage proposés à ses clients afin d’améliorer durablement son positionnement dans un marché très concurrentiel.

—♦—

visuels : G.Février et Air France

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *