300*250 french

Le constructeur français a livré ce jour son premier Rafale à l’État du Qatar au cours d’une cérémonie qui s’est tenue dans ses installations de Bordeaux-Mérignac, en France, où l’avion de chasse est assemblé. Le Qatar est un client historique de Dassault Aviation pour des Mirage F1, Alpha Jet et Mirage 2000.

Cette première livraison, conforme au calendrier, fait suite à la signature en mai 2015 d’une commande portant sur l’acquisition de 24 Rafale – 18 monoplace (Rafale EQ) et 6 biplaces (Rafale DQ) – par l’État du Qatar afin d’équiper sa force aérienne, et de 12 exemplaires supplémentaires en décembre 2017, soit un total de 36 appareils. Comme le prévoit le contrat, 229 pilotes et mécaniciens qatariens sont en cours de formation en France, au sein à la fois de l’armée de l’Air et de l’industrie française.

 

Le tout premier Rafale qatari biplace avait quitté l’usine de Bordeaux-Mérignac en juin 2016 pour rejoindre la base aérienne française d’Istres en juin 2016 et entamer le programme d’essais ainsi que la mise en place du standard qatari. La version monoplace à effectué son premier vol en avril 2017.

Les Rafale achetés par le Qatar devrait être équipés de missiles air-air MICA IR, MICA EM (ElectroMagnétique), METEOR, de missiles de croisière air-sol SCALP-EG, de bombes air-sol GBU à guidage laser ainsi que AASM (armement air-sol modulaire) ou Hammer. Le Qatar devrait aussi être le premier pays a équiper ses Rafale d’un viseur de casque. Il a sélectionné le modèle « Tango II » fabriqué par l’entreprise israélienne Elbit Systems.

—♦—

visuels : Dassault Aviation et D.Castel – reproduction interdite

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *