Un investisseur allemand, qui a racheté la compagnie CityJet à Air France en 2014 pour la revendre deux ans plus tard après restructuration, vient d’acquérir une participation majoritaire dans un transporteur régulier français. Les détails financiers de l’accord n’ont pas été divulgués.

 

Après des mois de négociations, le CE de TUI, premier groupe de tourisme au monde, a validé la vente d’une part majoritaire du capital de Corsair à l’allemand Intro Aviation qui devrait détenir 53% de la compagnie française. Dans son communiqué, TUI annonce qu’elle conservera 27% des parts, alors que 20% seront toujours détenues par un fonds représentant les salariés de Corsair.

Pour TUI, Corsair est incapable de produire des effets de synergie attendue pour le groupe et ses cinq compagnies aériennes européennes. « Nous quittons des secteurs d’activité non stratégiques qui n’exploitent aucune synergie pour le Groupe. La vente est le bon choix pour TUI et profitera également à Corsair et à son personnel », a déclaré Fritz Joussen, PDG de TUI.

La vente de Corsair va réduire la flotte du groupe de sept appareils long-courriers : trois Boeing 747-400, deux Airbus A330-200 et un A330-300. En fin d’année dernière TUI avait confirmé que le processus de remplacement de 3 Boeing 747 par des Airbus A330-900 (neo) était engagé sans pour autant préciser de calendrier de réception mais les 3 B747 concernés sont programmés pour sortir de la flotte d’ici à 2020-2021. L’avenir de la compagnie française devrait maintenant passer par une phase de restructuration de son activité au cours des prochains mois.

/// Aigle Azur & Corsair passent en vol quotidien vers Bamako pour l’été

—♦—

visuels : JB.Rouer et G.Février

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *