Avec 265 197 passagers transportés, le trafic du mois de mars 2019 de l’aéroport « Guadeloupe Pôle Caraïbes » a progressé de 5% par rapport à mars 2018 avec une progression marquée du faisceau « Amérique du Nord » et un net recul du trafic régional. Avec 1 162 tonnes transportées en mars 2019, le fret maintient son niveau de mars 2017.

Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes

Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes

Au cumul depuis le début de l’année atteint un nouveau record historique avec 756 467 passagers, soit une hausse de 2,5% au 1er trimestre 2019 par rapport au 1er trimestre 2018.

/// L’Amérique du Nord encore très dynamique

Le faisceau « Amérique du Nord » affiche 24,9% de progression, avec 27 460 passagers transportés en mars 2019. L’axe canadien est particulièrement dynamique, Montréal enregistrant 74% de croissance. Les autres destinations montrent également de bonnes performances : +60,4% pour Fort Lauderdale, +22,1% pour Miami et 36,3% pour New York.

/// +3,8% pour la France hexagonale

Le faisceau « France hexagonale » progresse de 3,8% pour atteindre 155 613 passagers en mars 2019. Air Caraïbes, Corsair et XL Airways voient leur trafic progresser respectivement de 2,5%, 2,3% et 5,3%. Level, nouvellement arrivée en 2018, a transporté 9 782 passagers. En revanche, Air France affiche une baisse significative vers Paris (-11,9%). Elle est entièrement due au repositionnement sur Saint-Martin de la liaison opérée de janvier à mars 2018 entre CDG et Pointe à Pitre. Cette liaison avait été basculée sur Pointe à Pitre suite au passage de l’ouragan IRMA sur l’île de Saint-Martin. Air France retrouve un niveau de trafic équivalent au mois de mars 2017.

/// Le trafic régional en recul

Avec 7 346 passagers, le faisceau « Caraïbe » (hors Antilles Françaises), enregistre une diminution de 10%. Sur ces destinations, le mois de mars 2018 avait connu une hausse exceptionnelle. Elle était notamment liée aux passagers en correspondance vers Juliana, suite à la suspension de la desserte régulière d’Air France vers cet aéroport. La baisse s’explique également par un net recul de la fréquentation vers Haïti en raison des troubles qui ont touché l’île au mois de février.

Vers la Martinique et la Guyane, on note une nette reprise du trafic qui enregistre une progression de 4,3% avec une situation contrastée pour chacun des départements : Cayenne affiche une progression de 82,7% à 7 033 passagers, portée par le trafic généré par Norwegian. A contrario, la liaison vers Fort de France voit son nombre de passagers diminuer de 4,8%. Elle est pénalisée par une concurrence accrue de l’offre maritime depuis la remontée des tarifs de l’aérien.

L’axe Martinique-Guyane enregistre 38 692 passagers en mars 2019 contre 37 100 à la même période de l’année précédente.

Le trafic vers les Iles du Nord – Saint Martin/Saint Barthélémy – est également en progression à 17 084 passagers. Le trafic vers Saint Martin Grand Case enregistre 13,3% de croissance (+1 667 passagers) alors que celui vers Saint Barthélémy reste à la baisse avec une diminution de 19,7% (-699 passagers).

—♦—

/// L’aéroport de Guadeloupe boucle le budget pour sa transformation

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : JB.Rouer



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *