Le programme des vols de la compagnie corse ne sera que très faiblement impacté par le préavis de grève déposé par le SNPNC (Syndicat National du Personnel Navigant Commercial (SNPNC) pour ce samedi 27 avril 2019 pour une durée illimitée. Un préavis considéré par la direction comme irrecevable juridiquement mais qui devrait néanmoins l’obliger à avoir recours à l’affairement d’avions avec équipage dès ce week-end.

PNC Air Corsica

PNC Air Corsica

Le syndicat a déposé un premier préavis pour le 19 avril pour dénoncer un gèle de la grille de rémunération des PNC depuis 2004, le tarif élevé de la prévoyance obligatoire et l’économie de 250 000€ sur 5 ans sur la nouvelle grille de rémunération proposée par la direction dans la négociation d’un nouvel accord collectif. Deux préavis aujourd’hui considérés comme « irrecevables juridiquement par la compagnie car contraires à la loi » par la direction d’Air Corsica qui explique de son côté que les négociations pour la construction d’un accord collectif sur les conditions d’emploi et de rémunération des personnels navigants commerciaux pour les 5 prochaines années avec les syndicats représentatifs élus « ont très largement progressé ».

« Il y a beaucoup de revendications sur la reconnaissance et le bien-être au travail mais il y a aussi des revendications sur la grille de salaire qui n’a pas été renégociée depuis 2004. Les PNC sont aujourd’hui recrutés à partir de 1547 heure pour un salaire de base brut, soit à peine au dessus du SMIC. » explique Christophe Oriola représentant local du SNPNC et d’ajouter « L’une des principales attentes des personnels navigant c’est surtout l’instauration d’un collège de représentants des PNC dans les instances professionnelles représentatives car aujourd’hui nous ne sommes représentés que dans le collège ouvrier-employé c’est à dire avec le personnel au sol alors que nos métiers sont bien différents autant d’un point de vue opérationnel que réglementaire. »

Dans un courrier adressé le 24 avril dernier à la présidence du directoire d’Air Corsica et que nous nous sommes procurés, le représentant local du SNPNC rappelle que la direction de la compagnie a bien eu connaissance du mouvement dès le 16 avril, soit plus de 10 jours calendaires avant son début comme le prévoit la loi mais aussi que le dépôt de préavis de grève n’est pas réservé aux seuls syndicats représentatifs.

« Aujourd’hui la direction conteste le préavis sur la forme pour essayer de déstabiliser les personnels en laissant planer la menace d’éventuelles sanctions. Elle envoie des courriers aux PNC en expliquant le caractère non recevable du préavis pour mettre le doute dans la tête des salariés qui ont peur d’éventuelles sanctions. » ajoute le syndicaliste et de conclure « Elle tente une atteinte au droit de grève mais tous nos juristes et avocats sont sur le dossier. Je peux vous assurer que les salariés qui seront grévistes dès demain seront protégés par le droit de grève. »

/// Quel impact sur le programme de vol

Selon les derniers chiffres qui nous ont été communiqués ce midi par Air Corsica, une vingtaine de salariés se sont pour l’instant déclarés grévistes sur un effectif total d’environ 150 hôtesses et stewards. Pour autant la direction qui se prépare à un mouvement social de plusieurs jours, ne précise pas si des recours juridiques ou des mesures à l’encontre des salariés grévistes seront prises.

« Pour l’instant la priorité est le client et nous jugerons à l’issue du mouvement de ce qu’il y a lieu de faire. Dans un premier temps nous concentrons nos efforts pour assurer le transport de tous nos clients» explique à notre rédaction la direction de la communication d’air Corsica.

Selon le syndicat, la mobilisation pourrait attendre près de 80% de gréviste sur la période de grève à partir du début de semaine. Pour limiter l’impact du mouvement social sur son programme de vol, la compagnie prévoit d’affréter des appareils avec équipage pour assurer une partie des vols et acheminer l’ensemble de ses passagers à destination. Ces derniers ne devraient dont finalement subir que quelques changements d’horaires de leur vol. Selon nos informations les vols du matin prévus au départ de Paris seront regroupés à un horaires en début d’après midi pour être opérés par un A330 de la compagnie Corsair.

— Le prévis de grève a finalement été levé samedi matin nous a indiqué le SNPNC —

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : G.Février et Air Corsica



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *