L’association du Mémorial des aviateurs, créé en 2016 à l’initiative d’anciens aviateurs, lance un appel aux dons pour assurer les recherches historiques concernant chacun des 50 000 aviateurs disparus depuis la naissance de l’Armée de l’air française et créer un mémorial pour honorer les aviateurs morts dans l’accomplissement de leur mission. Des personnalités telles que Michel Drucker soutiennent ce projet et cet appel aux dons.

Association du Mémorial des aviateurs

Si plusieurs stèles et monuments existent pour honorer la mémoire de quelques pilotes et membres d’équipage tués en mission, souvent installés là même où ces hommes et ces femmes sont tombés, aucun mémorial en France n’est dédié à l’ensemble des aviateurs de l’Armée de l’air.

L’appel aux dons sur la plateforme GoFundMe doit financer les recherches et la création d’un mémorial qui témoignera du sacrifice des aviateurs ayant appartenu à l’Armée de l’air, et aux unités aériennes créées avant le 1er avril 1934 dont elle est l’héritière. Chaque don de 20 € permettra de sortir de l’oubli un disparu par son ajout dans la base de données de l’espace mémoriel et par une valorisation de son action et du contexte dans lequel il a fait le sacrifice de sa vie.

/// Un mémorial en deux volets :

Au sein du Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, un espace multimédia, immersif et pédagogique, sera dédié à la mémoire de chacun de ces soldats morts pour la France. Installé dans le Hall de la Cocarde du musée, véritable écrin dédié à l’histoire de l’aviation militaire française, cette installation valorisera chaque disparu. Pour chacun des membres d’équipage tombés, les circonstances de la disparition, mais aussi une biographie, les différentes affectations, les unités où ils ont servi, une description des missions effectuées ou des aéronefs pilotés, et bien d’autres précisions, feront partie des éléments proposés.

Sur le parvis du Musée de l’Air et de l’Espace, attenant à l’aérogare du Bourget, un monument reprenant la forme d’une pale d’hélice, d’une hauteur de 6 mètres, avec sur l’avers le visage de Georges Guynemer, mort au champ d’honneur, et sur l’envers celui de Maryse Bastié, disparue en service aérien commandé. En inscription : « L’Armée de l’Air en hommage aux aviateurs ». De quoi permettre de faire perdurer dignement la mémoire des équipages de l’Armée de l’air.

Pour effectuer un don, rendez-vous à cette adresse : www.gofundme.com/memorial-des-aviateurs

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : Armée de l’Air et Association du Mémorial des aviateurs


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *