La société de télécommunication Ovzon, basée en Suède et aux États-Unis, vient de confier le lancement de Ovzon-3, son premier satellite de télécommunications géostationnaire à l’opérateur Arianespace.

Vue 3D du satellite Ovzon-3

Vue 3D du satellite Ovzon-3

Petit satellite géostationnaire innovant d’une masse d’environ 1 500 kg au décollage, Ovzon-3 sera placé sur orbite de transfert géostationnaire par le lanceur Ariane 5 en 2021 depuis Kourou.

En s’appuyant de bout en bout sur des composants et une technologie brevetés “maison”, Ovzon entend répondre à la demande d’une meilleure connectivité mobile à large bande dans les régions mal desservies avec une série de satellites prévus pour assurer une couverture mondiale haut de gamme. Plusieurs faisceaux orientables et un processeur embarqué développé et breveté par Ovzon, Ovzon-3 disposera de nouvelles fonctionnalités comme de tout petits terminaux communiquant sans routeur qui offriront une latence réduite et une meilleure utilisation de la bande passante. Pour la fabrication de ses satellites Ovzon a sélectionné la plateforme intermédiaire SSL-500 de Maxar Technologies.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Arianespace / CNES / ESA et Ovzon


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *