Après Aigle Azur, la rentrée fait une nouvelle victime parmi les compagnies aériennes françaises avec XL Airways, spécialisée dans les vols à destination des Caraïbes et de La Réunion, qui arrête la vente de ses billets. En cessation de paiement, elle a demandé son placement en redressement judiciaire.

Airbus A330 XL Airways

A la recherche d’investisseurs depuis plusieurs mois pour faire face à ses difficultés financières et renflouer ses comptes, la direction de la compagnie avait entamé des négociations avec d’éventuels repreneurs. Celles ouvertes avec Air France en 2018 n’avaient pas débouché sur une offre de reprise.

La nouvelle de l’arrêt des ventes de billets d’avion a été annoncée hier, jeudi soir, par XL Airways dans un message posté sur son site internet « XL AIRWAYS, en grande difficulté financière, est malheureusement dans l’obligation d’arrêter ses ventes à compter du 19 septembre 2019. » Les vols du week-end sont maintenus mais certains vols sont susceptibles d’être annulés à partir du lundi 23 septembre, « les passagers sont invités à vérifier le statut de leurs vols, notamment les passagers effectuant un vol retour après cette date. » précise la compagnie.

Pour tenter de limiter les désagréments auprès de sa clientèle, XL Airways a mis en place un numéro vert à disposition des passagers (+33 03 51 86 00 51) et met à jour en temps réel le statut de ses vols sur leur site internet à cette adresse : www.horaire.xlairways.fr

Fondée en 1994, XL Airways est spécialisée des vols vers les Caraïbes, La Réunion et les États-Unis ; elle emploie près de 570 personnes et transporte 700 000 voyageurs par an avec sa flotte long-courrier composée de 4 appareils de type Airbus A330.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : G.Février

 



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *