Le Gouvernement indien a reçu officiellement ce mardi 8 octobre son premier exemplaire d’avion de combat multirôle Rafale lors d’une cérémonie dans les locaux de la société à Bordeaux-Mérignac en présence de Eric Trappier, Président-Directeur général de Dassault Aviation, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Shri Rajnath Singh, ministre indien de la Défense, et de Madame Florence Parly, ministre des Armées de la République française.

 

Cet événement, qui intervient trois ans après la signature en 2016, du contrat d’acquisition de 36 Rafale par l’Inde pour équiper ses forces aériennes, marque la concrétisation de la relation stratégique qui unit l’Inde à la France, et couronne plus de 65 années de confiance entre l’Inde et Dassault Aviation. Au total depuis le lancement du programme, l’avion de chasse français a enregistré 96 commandes à l’export.

Rafale Cockpit HUD

/// Formation des premiers équipages à Bordeaux

La livraison du premier Rafale Indien sur étagère, c’est à dire entièrement fait en France, ouvre la voie aux vols de formations des premiers équipages indiens de Rafale qui, comme ce fut le cas pour les pilotes qataris, doivent s’effectuer depuis les installations du constructeur de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac dès la fin de ce mois d’octobre 2019 et s’étalera jusqu’en janvier 2020. La livraison de la totalité des 36 Rafale à l’Inde doit se faire d’ici fin 2022 alors qu’une nouvelle commande pourrait intervenir dans un avenir proche.

Rafale en vol

Rappelons que la familiarisation et la formation des premiers équipages étrangers sur Rafale est assurée par d’anciens pilotes français désormais « dans le civil » et s’étalera sur plusieurs cycles jusqu’en 2021. Pour limiter les nuisances sonores liées au décollages et à l’atterrissage des avions à Bordeaux, les vols sont réalisés dans une plage horaire adaptée, le départ comme l’arrivée des avions s’effectuent groupés et le nombre de vols est limité à trois par jour. Au total, avec la première campagne réalisée en juin pour les pilotes du Qatar, la formation des pilotes étrangers devrait compter autour de 900 vols.

—♦—

/// Garuda : retour en images sur l’exercice militaire franco-indien

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Dassault et AAF



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *