Cet été la base aéronavale de Lann-Bihoué, en Bretagne, recevait les deux premiers avions de patrouille maritime (PATMAR) Breguet Atlantic ATL2 modernisés par l’avionneur français Dassault Aviation. La semaine dernière, la ministre des Armées, Mme Florence Parly, a effectué un vol à bord de l’un de ces appareils portés au standard 6.

La Ministre des Armées à bord du Breguet Atlantic ATL2

La Ministre des Armées à bord du Breguet Atlantic ATL2

La France est l’un des très rares pays produisant des appareils de PATMAR de haute technologie, capables de conjuguer la détection (optronique, radar, acoustique) et la mise en œuvre d’armements variés (missiles antinavires, torpilles, armements guidés laser). Grâce au standard 6, les ATL2 amélioreront leur capacité à appuyer la Force océanique stratégique, à traiter les menaces modernes (futurs sous-marins à propulsion nucléaire ou classique, forces navales à la mer,…) et à soutenir les missions aéroterrestres, jusqu’à l’horizon 2030.

Ce programme de mordernisation qui concernera en tout 18 appareils a été notifié par la DGA le 4 octobre 2013. Dassault Aviation livrera cinq autres ATL2 rénovés sur 2020-2023. Parallèlement, le SIAé (Service Industriel de l’Aéronautique) assurera le chantier de modernisation de 11 autres avions.

/// Les points clés du standard 6 :

  • nouveau radar : le Search Master à antenne active de Thales,
  • nouveau sous-système acoustique de Thales, permettant de recueillir et traiter les signaux émis par les bouées acoustiques de dernière génération larguées par l’avion pour détecter les sous-marins,nouvelle console de navigation conçue par Dassault Aviation,
  • nouvelles consoles pour le sous-système de visualisation tactique, développées par le SIAé.
  • modernisation est réalisée par Dassault Aviation et Thales (co-traitants), associés à Naval Group et en coopération avec le SIAé.

Architecte du système de combat, Dassault Aviation est en charge de l’intégration globale de l’ensemble des sous-systèmes mais aussi responsable du développement du cœur-système incluant le logiciel LOTI (Logiciel Opérationnel de Traitement de l’Information) conçu par Naval Group.

Breguet Atlantic ATL2 à Lann-Bihoué

Breguet Atlantic ATL2 à Lann-Bihoué pour l’accueil de la Ministre des Armées

« Cette compétence d’architecte de solutions de PATMAR, tant pour la plateforme que pour l’intégration des systèmes, est le fruit d’une expérience qui remonte à la fin des années 50 et au lancement du programme ATL1, dont l’ATL2 est le successeur. Dassault Aviation a également enrichi cette expérience, à partir des années 70, avec les Falcon de surveillance maritime (SURMAR) dont le programme Albatros, sur base Falcon 2000 MRA, constitue actuellement le plus récent développement. Forts de ces savoir-faire, nous sommes en mesure de préparer ensemble la PATMAR post 2030 », déclare Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

/// Commande de Falcon 2000 en approche

Rappelons à ce propos qu’à l’occasion d’une conférence de presse donnée durant le Salon de l’aviation d’affaires NBAA de Las Vegas mi-octobre, Eric Trappier a déclaré «Nous travaillons activement avec la DGA pour finaliser deux autres grands projets. L’achat de trois Falcon 8X pour le programme de renseignement d’origine électromagnétique (ROEM) et de sept Falcon 2000 « Albatros » pour la surveillance maritime ».

En juin dernier, lors du Salon du Bourget 2019, Florence Parly a confirmé que la Marine Nationale compte commander d’ici 2020 sept exemplaires de Falcon 2000 LSX « Albatros » destinés à remplacer la flotte actuelle de Falcon 50 et les Falcon 200 “Gardian” (dérivés du Falcon 20), en service au sein de la flottille 25 F depuis le début des années 80. La finalisation du contrat d’achat de ces appareils est attendue en 2020 pour des premières livraisons à la Marine Nationale française espérées en 2025.

 

 —♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : Dassault Aviation et Marine Nationale



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *