Le Président des Etats-Unis, qui jusqu’à présent s’était montré plutôt rassurant sur l’ampleur de la crise sanitaire du Covid-19, a annoncé mercredi soir des mesures drastiques de restriction pour les voyageurs et l’interdiction pour une durée de 30 jours de tous les vols en provenance de l’Europe à compter de ce vendredi 13 mars 2020, à l’exception des vols en provenance du Royaume-Uni.

Passager seul dans un hall en attente d'un vol

Autre mesure annoncée par Washington, l’interdiction d’accès au territoire américain pour les voyageurs ayant transité ou séjourné dans l’espace Schengen au cours des 14 derniers jours, soit 26 pays concernés. Le Président Trump a précisé que cette restriction ne s’appliquerait pas aux ressortissants américains, ni aux résidents permanents qui satisferaient à un examen médical approprié.

La mesure d’interdiction des vols en provenance de l’Europe entrera en vigueur ce vendredi à minuit heure de Washington, soit 04 heures GMT samedi matin. L’Etat américain demande aussi à ses ressortissants d’éviter tout voyage à l’étranger.

/// Les marchés financiers s’affolent

La réaction des marchés financiers à cette annonce sans précédent qui inquiète plus que ne rassure a été immédiate. Les bourses européennes étaient ce matin une heure après l’ouverture en fort repli -6,27% pour le CAC 40 français, -6.69% pour le DAX allemand. En préséance le DOW JONES américain affichait -5.86%.

Le cours de l’action des transporteurs aériens s’effondre ce matin, à l’image de l’action du groupe air France KLM qui perdait plus de 15% à l’ouverture après avoir perdu plus de 50% de sa valeur depuis le 18 février, alors que le cours de l’action du groupe ADP (Aéroport de Paris) abandonne elle plus de 12%.

L’action du groupe Lufthansa recule elle aussi de plus de 12%, tout comme celle du groupe britannico-ibérique IAG. Les transporteurs low cost, logiquement moins impactés par cette annonce, résistent un peu mieux. L’action du groupe Ryanair recule de 7% à Dublin et celle d’easyJet abandonne 8% à Londres. Une situation identique est observée côté nord américain, où l’action Delta Air Lines abandonne près de 11% en préséance, -13.84% pour American Airlines et -12,24% pour l’action Air Canada à la Bourse de Toronto.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : PB

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *