Les équipes de la compagnie aérienne française low cost long-courrier French Bee, viennent de confirmer que la desserte de Papeete (Tahiti), en Polynésie française, s’effectuera dès dimanche 15 mars via Guadeloupe en raison des restrictions mises en place par Washington à l’entrée du territoire américain pour les voyageurs en provenance d’Europe.

A350-941 French Blue F-HREU

French bee opérera normalement le vol prévu ce vendredi 13 mars entre Paris-Orly 4 et Papeete avec une escale à San Francisco mais passera par les Antilles françaises dès dimanche 15 mars pour poursuivre la desserte de Tahiti au départ de Paris Orly, qui nécessite une escale technique pour ravitailler l’appareil en carburant. La compagne low cost du groupe Dubreuil exploitera ainsi un vol par semaine chaque vendredi entre Paris-Orly 4 et Papeete jusqu’au 12 avril 2020, avec escale à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe où est implantée la plus grande base antillaise d’Air Caraïbes, compagnie sœur de French bee.

Une escale via le Canada avait aussi été envisagée par le groupe qui a finalement privilégié Pointe-à-Pitre en raison de son implantation dans le département français d’outre-mer et par peur que les autorités canadiennes ne déclenchent à court terme des mesures identiques à celles prises par les Etats-Unis.

Boeing 787 Air Tahiti Nui F-OMUA

/// Les vols Air Tahiti Nui et Air France

L’arrêt temporaire des lignes routes vers les USA aurait pu avoir pour conséquence l’arrêt de la desserte de Tahiti mais les deux autres transporteurs français qui assurent la majorité des vols entre l’archipel polynésien et la Métropole s’adaptent.

La compagnie Air Tahiti Nui, qui opère historiquement la ligne aux côtés d’Air France devrait annoncer la poursuite des vols, à un rythme réduit, avec une escale probable à Vancouver, au Canada. En revanche, Tahiti ne faisant pas partie de l’espace Schengen, Air Tahiti Nui devait poursuivre l’exploitation du tronçon entre Papeete et Los Angeles avec 6 vols par semaine au lieu de 8 en temps normal. Interrogées hier et relancées ce vendredi par notre rédaction à ce propos, la compagnie n’a pas souhaité confirmer cette information.

⇒ Samedi 14 mars, Air Tahiti Nui nous confirme du maintient de la desserte de Tahiti mais avec des modifications d’horaires et d’escales sur certains vols qui s’effectueront notamment via la Guadeloupe. Les passagers sont invités à prendre connaissance de la programmation des vols de la compagnie qui est mise à jour en temps réel sur son site internet à cette adresse : Programme des vols des jours prochains. Exceptionnellement, Air Tahiti Nui, opère ce dimanche 15 mars un vol direct entre Papeete et Paris CDG (TN64 ) d’une durée de 16h30, un nouveau record, qui atterrira à Paris le lundi 16 à 6h30.

De son côté, le transporteur de métropole Air France nous indique vendredi qu’il étudie des « solutions de réacheminement » de Paris à Papeete mais qu’à ce jour, les vols Paris – Papeete sont prévus maintenus jusqu’au 28 mars 2020 avec des ajustements possibles au cours de cette période. « Les clients hors citoyens et résidents américains, actuellement présents dans l’un des pays de l’espace Schengen, ne pourront pas être autorisés à embarquer à Paris. Les clients au départ de Los Angeles vers Papeete pourront embarquer sur nos vols tout comme ceux au départ de Papeete vers Los Angeles ou Paris dès lors qu’ils n’auront pas séjourné depuis moins de 14 jours dans un pays de l’espace Schengen avant leur départ de Tahiti. » confirme un porte parole de la compagnie à notre rédaction.

Air France, qui dessert également la Guadeloupe mais aussi la Martinique et dispose sur place de personnel et de moyens techniques, pourrait ainsi privilégier l’une de ses deux destinations des Antilles françaises pour effectuer une escale technique entre Paris et Tahiti si besoin.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : G.Février et JB.Rouer



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *