La crise sanitaire et les profondes difficultés financières qui bousculent l’industrie du transport aérien dans le monde depuis mars dernier accélère la consolidation des acteurs en Corée du Sud.

Le groupe Hanjin KAL (holding de Hanjin Group) maison mère de Korean Air et la compagnie aérienne nationale Korean Air vont acquérir Asiana Airlines, le second transporteur du pays mais dont la dette dépasse à ce jour les 9 milliards d’euros. Cette décision de rachat validée par les conseils d’administration ce 16 novembre 2020 doit offrir une nouvelle dynamique pour restructurer le marché de l’aviation coréenne mais doit être validée par l’autorité locale de la concurrence.

A350 Asiana Airlines

D’après l’annonce faite ce jour, Korean Air envisage d’acquérir Asiana Airlines pour 1,4 milliard d’euros (1,8 billion KRW – Won coréen) et prévoit d’augmenter son capital de 1,9 milliard d’euros (soit 2,5 billions KRW) en émettant de nouvelles actions au début de l’année prochaine.

Selon l’accord avec la Korea Development Bank (Banque publique KDB), Hanjin KAL recevra un investissement de 608 millions d’euros (800 milliards KRW) de la Korea Development Bank : 380 millions d’euros (500 milliards KRW) en émettant de nouvelles actions à la banque par le biais d’une attribution à un tiers et 228 millions d’euros (300 milliards KRW) par l’émission de titres d’obligations échangeables – pour acquérir les nouvelles actions de Korean Air l’année prochaine. Les 608 millions d’euros (800 milliards KRW) seront par la suite prêtés à Korean Air dès réception pour soutenir la trésorerie des deux compagnies aériennes avant l’augmentation du capital de Korean Air.

Sur les 608 millions d’euros (800 milliards KRW) de Hanjin KAL, Korean Air investira 228 millions d’euros (300 milliards KRW) pour acquérir des obligations convertibles perpétuelles d’Asiana Airlines et utilisera 228 millions d’euros (300 milliards KRW) supplémentaires comme acompte pour le contrat de 1,1 milliard d’euros (1,5 billion KRW) afin d’acquérir les nouvelles actions d’Asiana Airlines. L’investissement initial de Korean Air permettra à Asiana Airlines d’obtenir le financement nécessaire à ses opérations jusqu’à la fin de l’année ainsi que d’améliorer sa situation financière en ajoutant 228 millions d’euros (300 milliards KRW) d’obligations convertibles perpétuelles à ses immobilisations.

/// Sauvez les deux transporteurs et préserver le marché

Elle même sous la menace d’une disparition si la situation du COVID-19 se prolongeait dans le temps, Korean Air souligne qu’il est désormais inévitable de restructurer le marché domestique pour améliorer sa compétitivité et minimiser l’injection de fonds publics. Le regroupement des deux principales compagnies aériennes du pays doit dont stabiliser l’industrie aéronautique coréenne, qui comme d’autre est en grande souffrance depuis le début de la pandémie COVID-19.

Boeing 747-8B5 Korean Air HL7631

« Compte tenu de la crise à laquelle l’industrie aérienne est actuellement confrontée, il est inévitable de restructurer l’ensemble du marché, y compris Korean Air, Asiana Airlines, les transporteurs low-cost tels que Jin Air et les industries concernées. » explique Korean Air à la presse.

La compétitivité de l’industrie aéronautique du pays doit ainsi être boostée à court terme avec des opérations aériennes plus rationalisées et des économies d’échelles visant à réduire les coûts d’exploitation.

A350 Asiana Airlines

Membre de Star Alliance alors que Korean Air qui elle est l’un des membre fondateur de SkyTeam, Asiana Airlines possède aujourd’hui une flotte de 86 appareils dont 23 de la famille A320 (dont 2 A320neo), 7 B767, 9 B777-200, 15 A330-300, 11 A350 et mais aussi 6 Superjumbos A380 cloués au sol avec les 14 Boeing 747-400. Asiana détient aussi deux créneaux de livraison pour des A350-900 en commande auprès d’Airbus.

De son côté Korean Air détient 170 appareils, dont 10 A380, 6 B747-400 et 17 B748-8 mais aussi 10 A220-300 et 4 737 MAX 8.

Une fois l’acquisition d’Asiana Airlines finalisée, Korean Air devrait se classer parmi les 10 premières compagnies aériennes au monde.

Separateur fin article

visuels : J.Seita sous (CC BY 2.0), JB.Rouer et  Airbus

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *