Après plusieurs mois de négociations et alors que le regain de l’épidémie de Covid19 se confirme en Europe, hypothéquant davantage la perspective d’une reprise du transport aérien avant l’été prochain, le SNPL Air France-Transavia France (Syndicat National des Pilotes de Ligne) a signé vendredi 22 janvier un accord d’activité partielle longue durée.

L’accord prévoit ainsi jusqu’à 2 ans de chômage partiel pour les pilotes Air France et Transavia pour permettre au groupe Air France – KLM de traverser une crise sans précédent.

« A crise exceptionnelle, efforts exceptionnels (…) Conscients de la gravité de cette crise et de l’implication indispensable de l’ensemble de ses personnels aux côtés de l’Etat français, les pilotes d’Air France démontrent une fois de plus leur sens des responsabilités, l’attachement à leur entreprise, et les efforts qu’ils sont prêts à fournir pour qu’Air France sorte au plus vite et au mieux de cette crise. » explique le syndicat dans un communiqué adressé à notre rédaction.

La rémunération des pilotes de ligne d’Air France et de Transavia France baissera ainsi de plus de 20 %, et jusqu’à 40 % pour certains profils tels les instructeurs.

Couplée à la diminution de près de 10 % de l’effectif pilotes à la suite de l’accord de Rupture Conventionnelle Collective de l’été dernier ayant vu partir parmi les plus hauts salaires de la profession, c’est une baisse sans précédent de la masse salariale provoquée par la Covid 19 à laquelle assistent les équipes du groupe Air France.

Boeing 737 Transavia

Separateur fin article

visuels : AAF et G.Février

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *