Le transporteur aérien à bas prix canadien WestJet basé à Calgary a repris l’exploitation commerciale du Boeing 737 MAX le 21 janvier dernier entre Calgary et Vancouver (vol WS115) avec seulement 70 passagers à bord alors que l’avion dispose de 174 sièges en cabine (12 Premium et 162 Eco).

Parmi les passagers présents sur ce vol, se trouvaient plusieurs membre de la direction de la compagnie aérienne dont Ed Sims, le président et chef de la direction de WestJet qui se félicite du retour du monocouloir américain dans sa flotte : « Après 22 mois d’évaluation intensive, le retour des appareils MAX au sein de la flotte de WestJet marque une étape opérationnelle importante (…) La préparation, les méthodes de formation, la diligence raisonnable et la philosophie prônant la sécurité avant tout de WestJet rehaussent notre confiance à l’égard de notre capacité à accueillir des invités à bord de nos appareils MAX. »

Westjet exploite une flotte 100% Boeing très majoritairement composée de 737 (117), dont près de la moitié est toujours en stockage prolongé et parmi lesquels se trouvent 13 exemplaires de 737-MAX 8. A l’heure actuelle, seuls deux MAX Westjet sont sortis d’hibernation : C-FRYV et C-FHCM.

 

/// Autorisation en Europe attendue cette semaine

La recertification du Boeing 737 MAX par l’autorité de la sécurité aérienne européenne (EASA) est attendue dès cette semaine.

La commission des transports du Parlement européen entendait justement ce lundi matin Patrick Ky, le directeur exécutif de l’agence européenne de sécurité aérienne pour répondre à des questions concernant le retour de l’avion dans le ciel européen après deux ans d’interdiction.

B737 MAX 9

B737 MAX 9

Rappelons que le modèle remotorisé du monocouloir américain avait essuyé deux catastrophes aériennes consécutives sur une période de six mois dans des circonstances troublantes qui selon les rapports d’enquête mettaient de côté les hypothèses d’erreurs humaines et pointaient du doigt un dysfonctionnement de sondes et des systèmes automatisés d’aide au pilotage de l’avion, dont les pilotes ignoraient la présence et les effets , qui auraient entraîné la perte de contrôle de l’avion et les deux crashs ayant fait un total de 346 victimes, dont 50 de citoyenneté européenne.

Après les autorisations de retour vol délivrées en novembre 2020 par l’agence américaine (FAA), suivie de l’agence brésiliennes (ANAC) puis des autorités canadiennes (Transport Canada), plus de 1 025 vols commerciaux ont déjà été effectués dans le monde en 737 MAX.

Separateur fin article

visuels : WestJEt et AAF

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *