Le groupe industriel français Satys renforce sont activité de traitement de surface aéronautique et ambitionne de devenir d’ici cinq ans un acteur important de ce secteur en Europe, dans la lignée de son activité de peinture d’avions dont il est aujourd’hui le numéro un mondial.

Dans le cadre de cette vision stratégique et malgré le contexte difficile que subit l’industrie aéronautique confrontée aux effets économiques de la pandémie de Covid-19, le groupe Satys confirme sa volonté de construction d’une nouvelle usine de traitement de surface à Marignane associée au projet de reprise des activités de PMA à Marseille en cours de finalisation.

La construction de la nouvelle usine de Marignane représente un investissement de 15 millions d’euros et sera complémentaire des unités de traitement de surface de Toulouse-Blagnac (ex-Prodem), qui a rejoint le groupe en 2018, et de Dugny (région parisienne). Ces trois sites proposent 19 procédés spéciaux et six chaînes de traitement de surface de la préparation (sablage, grenaillage, décapage…) aux traitements sur aluminium, inox, titane, acier, nickel, cobalt ainsi qu’une chaîne de contrôles non destructifs.

Le groupe, qui bénéficie pour ce dossier de l’appui de Provence Promotion, de l’agence de développement économique de la région PACA, confirme par ailleurs que d’autres projets sont à l’étude.

Traitement de surface aéronautique

/// Site labellisé « Usine du Futur 4.0 »

Le groupe toulousain a fait le choix de l’innovation en privilégiant la modernité, comme avec l’automatisation des chaînes de convoyage des pièces, une digitalisation avancée et une attention particulière portée à la sécurité et à la protection de l’environnement. Dans ce cadre, des technologies de protection anti-incendie seront également développées. « Notre usine de Marignane permettra de réduire significativement les cycles de traitement de surface et de peinture afin de répondre aux attentes très fortes de nos clients », souligne Grégory Mayeur, directeur général de Satys Services. « Elle offrira un cadre de travail fonctionnel et hautement sécurisé pour le personnel et l’environnement ».

Satys entend faire du site de Marignane le pôle d’excellence « Acier » et traitements spéciaux du groupe et, pour ce faire,  dotera le site d’un laboratoire de R&D qui aura pour objectif de proposer des optimisations aux clients.

D’une superficie de 7 000 mètres carrés, la nouvelle usine de Marignane sera construite dans la zone d’activités des Florides dédiée aux installations industrielles et devrait entrer en service fin 2022.

Separateur fin article

visuels : Stays

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *